Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Annonces du mois d'octobre / Jeux: Happiness Adventure / Jeux: Digital Shadow / Sorties: [RMVXACE] Digital Shadow - (...) / Jeux: Landstalker 2 : Le retour du roi (...) / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

136 connectés actuellement

11789609 visiteurs
depuis l'ouverture

90 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Zarok

Le Studio du Chat Vert

Le Comptoir Du clickeur

Tashiroworld

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Débats > Topic général des dra... des débats

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138

Reprise du message précédent:

Adalia - posté le 11/05/2020 à 13:57:57 (2992 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Hardbreaker a dit:

Doude a dit:

J'ai halluciné l'autre jour dans un apéro entre voisins (*tousse* confinement *tousse*) qu'un voisin qui a 30 piges comme moi, pas mal à gauche (pro Mélenchon etc.) emploie une expression comme "PD comme un phoque" pour parler de Toulouse-Lautrec. Mais sérieusement ?

La même, sur un autre angle. Un élu DVG de mon ancienne commune, supposé être pas mal à gauche, partage (encore récemment) un post Facebook raciste et homophobe, utilisant le cliché très connu d'Emmanuel Macron avec des jeunes antillais.
Bref y'a encore du taf

Ça se saurait si être de gauche immunisait contre le racisme et l'homophobie ^^' faut pas idéaliser les gens parce qu'ils sont du même bord politique hein, ça veut pas dire qu'ils sont intelligents ni qu'ils sont de gauche pour les mêmes raisons que vous. Tout comme les votants du RN sont pas tous des abrutis queerphobes et racistes. (bon évidemment là y'en a proportion non-négligeable qui peut peut-être permettre de faire de la généralisation à cause du programme du parti)


Suite du sujet:

AzRa - posté le 12/05/2020 à 09:31:47 (10651 messages postés)

❤ 0

Oui, c'est surtout ça.

De l'absurdité de penser qu'un camp politique est "le camp du bien" etc etc.

La perception de l'homosexualité par un boomer (oui Renaud est un boomer) va forcément être différente de celle d'un millenial, ne fut-ce que pour des raisons d'éducation, fut-il du même bord politique. Et puis c'est aussi une question de background culturel. Dans beaucoup de pays d'Afrique et en Russie l'homosexualité est toujours mal vue par la majorité du monde, et pas seulement par les réacs locaux, par exemple (ils seraient réacs de notre point de vue sur ce point spécifique mais dans leur pays ils sont peut-être vus comme progressistes à d'autres niveaux). Et puis il y a la question du background religieux.

Et puis y a aussi les gens qui ne se posent pas de questions tant qu'ils sont baignés dans un milieu et puis commencent à s'en poser quand ils se retrouvent confrontés à la réalité. Chapeau à eux.
Renaud est l'un d'eux, d'ailleurs, et ça explique partiellement le fait qu'il se soit si souvent contredit (ça plus le fait que son raisonnement a quand même toujours été un peu naturellement incohérent). Par exemple autant ça me fait un peu pitié qu'il commence à écrire des chansons où il embrasse des flics (moi je trouve ça plus rigolo quand il crache dans leur calot en criant bien haut que le bleu marine le fait gerber), autant c'est cool de voir qu'il a fini par se rendre compte qu'eux aussi étaient des êtres humains qui faisaient juste leur boulot et avaient juste une perception des choses globalement différente de la sienne.

Et puis il y a aussi la question du code. Le mec peut très bien ne pas être homophobe tout en aimant la sonorité de l'expression. Loin de moi l'idée de parler pour le voisin de Doude, mais il y a toute une histoire d'encodage du message par l'émetteur et puis de décryption par le récepteur qui rend les choses faciles à interpréter de travers, je pense.
Personnellement j'ai pas mal arrêté ce jeu à cause des SJW qui te sautent à la gorge dès que tu dis un truc de travers, mais les expressions colorées ça peut aussi être un style dont il faudrait parfois savoir faire preuve de second degré à leur encontre. Après évidemment si on fait du second degré avec des inconnus, comme ce voisin a peut-être fait avec Doude... (c'était d'ailleurs globalement mon problème d'ailleurs : le second degré avec les inconnus c'est juste interprété au premier degré et puis basta).

阿彌陀佛, 阿彌陀佛, lève ton verre, lève ton verre !


Doude - posté le 12/05/2020 à 10:00:49 (2946 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust

Concernant mon voisin, c'est le même qui, m'invitant à un repas avec des copains à lui (homos), a pris les devants de me """rassurer""" en disant "t'inquiètes pas ils s'embrassent pas en public".

...No comment.

En fait c'est moins la question de penser que parce qu'untel est de gauche, il va être un "pur" sans défauts, c'est juste que je pensais pas vivre dans une société où en 2020 on peut trouver quelqu'un d'engagé sur certaines questions super progressistes et dans le même temps continuer à voir les homos comme il y a 30 ans (= truc rigolo, ou à cacher, etc.)

Ha puis juste sur cette question de langage (autre ex. : les noirs qui s'appellent entre eux "niggers" aux USA), autant si la minorité concernée décide de se servir de mots qui dans la bouche d'autres seraient péjoratifs, OK ; mais prendre la liberté de dire "PD comme un phoque" vu tout ce qu'il reste d'homophobie à décrasser en France, ça passe juste pas.

Même sujet (langage) mais autre domaine : perso je n'emploie plus aucune expression faisant intervenir des animaux (négativement). C'est quelque chose qui peut sembler ridicule mais le moindre petit levier est à utiliser pour déconstruire la normalité de l'utilisation des animaux au profit de l'humain. Je ne dis rien à ceux qui les emploient bien sûr, mais moi même je n'encourage pas : ça va de "mettre la charrue avant les bœufs" "manger comme un cochon" etc.

www.noirsymphonique.fr


Kenetec - posté le 12/05/2020 à 10:59:00 (12449 messages postés)

❤ 0

Citation:

autant c'est cool de voir qu'il a fini par se rendre compte qu'eux aussi étaient des êtres humains qui faisaient juste leur boulot et avaient juste une perception des choses globalement différente de la sienne.


Et puis tout simplement les gens vieillissent, murissent, évoluent, change de perception.

C'est rare quelqu'un qui va garder exactement la même mentalité/philosophie de son éveil politique vers 17/18 ans jusqu'à 90 ans.

Doude ton voisin j'ai juste l'impression qu'il a un langage un peu direct/cru mais sans mauvaises arrières pensées. :p

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Doude - posté le 12/05/2020 à 11:52:21 (2946 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust

Citation:

Doude ton voisin j'ai juste l'impression qu'il a un langage un peu direct/cru mais sans mauvaises arrières pensées



Ha mais complètement ! Mais plein de gens font ou disent des choses contribuant à ralentir l'évolution de certaines choses (anti-sexisme, anti-homophobie, etc.) en ne pensant pas le moins du monde faire du tort.

www.noirsymphonique.fr


Roi of the Suisse - posté le 12/05/2020 à 12:17:11 (26421 messages postés) - honor -

❤ 0

Doude a dit:

mais moi même je n'encourage pas : ça va de "mettre la charrue avant les bœufs" "manger comme un cochon" etc.

Et "rusé comme un renard", c'est mal ou pas ?
Et "pingre comme un Écossais" ?



Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


AzRa - posté le 12/05/2020 à 12:25:48 (10651 messages postés)

❤ 0

En fait je ne suis justement pas sûr de quelle attitude est la plus destructive à ce niveau. Je pense par exemple à il y a quelques années dans notre club de frisbee y avait un noir américain qui s'offusquait dès qu'il entendait le mot "black". Alors bon faut connaître les Taiwanais aussi, genre un Taiwanais lambda qui te montre une vidéo avec un noir qui joue de la guitare il va pas te dire "regarde ce mec qui joue de la guitare" mais "regarde ce noir qui joue de la guitare". C'est un peu le syndrome du TMI (too much information) dont je comprendrais si c'était de ça que le mec en question s'offusquait. Mais lui ça allait plus loin, c'était le mot en lui-même : il ne voulait juste pas s'entendre dire qu'il était noir.
C'est le genre de truc que ces gens appellent des "micro-agressions" (= un truc dit sans penser à mal mais qui pète les couilles) et je peux bien les comprendre parce que si je voulais moi aussi je pourrais en voir partout à mon encontre, étant une minorité dans le pays où je vis. Seulement y a un moment où j'estime qu'il y a des combats qui font plus de mal à sa cause qu'autre chose.

Tu vas me dire ce que tu en penses, hein, Doude mais entre demander à un noir s'il peut choper un coup de soleil et complimenter un mec visiblement non-asiatique sur la façon dont il utilise les baguettes (ou lui demander "where are you come from ?" sans un bonjour préalable alors qu'on entend que le mec est en train de parler chinois : très très courant aussi, ça), est-ce que l'une des deux choses est pire, ou est-ce que c'est pareil ? Parce que oui, dans les deux cas on peut se dire qu'on a affaire à un type un peu lourd qui tournerait bien sa langue 7 fois dans sa bouche avant de l'ouvrir, mais d'un autre côté, je pense pas que ça vaille la peine d'en faire tout un plat non plus, si ?

Genre est-ce que ce genre de meme te parle un peu ou est-ce que tu penses qu'on n'y est pour rien dans ses propres ulcères et que c'est juste la faute des autres ?
image

Bon, en vrai, j'ai pas trop envie de me mouiller dans ce débat qui oppose globalement le camp "faut faire attention à tout ce qu'on dit" au camp "faut pas s'offusquer de tout ce qu'on entend", mais je pense qu'un peu de recul ne ferait pas de mal à un camp comme à l'autre.

阿彌陀佛, 阿彌陀佛, lève ton verre, lève ton verre !


Roi of the Suisse - posté le 12/05/2020 à 12:34:55 (26421 messages postés) - honor -

❤ 0

AzRa a dit:

C'est le genre de truc que ces gens appellent des "micro-agressions" (= un truc dit sans penser à mal mais qui pète les couilles) et je peux bien les comprendre parce que si je voulais moi aussi je pourrais en voir partout à mon encontre, étant une minorité dans le pays où je vis.

Renvoyer une personne à une caractéristique physique, ça peut être blessant pour certains. Par exemple appeler quelqu'un : le grand, le petit, le gros, le maigre, le roux, le blond, le poilu, l'imberbe, le chauve, le bigleux, le strabique, le blanc, le jaune, le noir, l'unijambiste...
Il y en a qui s'en foutent, et qui prennent le fait qu'ils s'en foutent personnellement comme une justification au droit de faire de même avec les autres.
Mais si ça fait (micro-)souffrir des gens, je peux comprendre qu'on cherche à éduquer autour de soi et communiquer sur ce phénomène. Je peux parfaitement comprendre que la désignation physique soit une micro-agression.

Je ne sais pas d'où provient cette micro-souffrance.
- peut-être que la désignation physique est utilisée parce qu'elle constitue une distinction, c'est-à-dire qu'elle permet d'identifier précisément une personne parmi un groupe, en cela elle est excluante, dans le sens où c'est rappeler systématiquement à cette personne qu'elle n'est pas comme les autres, qu'elle n'est pas comme elle devrait être ; ça blesse le besoin d'appartenance au groupe
- peut-être du simple fait de rappeler à un esprit sa basse réalité matérielle



Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Kenetec - posté le 12/05/2020 à 13:51:41 (12449 messages postés)

❤ 0

De toutes façon Elon Musk a dit que le langage oral allait disparaitre d'ici 5 ans, donc il y aura bientôt plus de soucis. :flaco

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Doude - posté le 12/05/2020 à 16:00:44 (2946 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust

@AzRa : [rien à voir mais le truc rigolo avec ce meme c'est que la vidéo dont il est issu montre cette fille en fait parfaitement calme et qui n'a rien à voir avec une féministe SJW, juste ça a été screenshoté au pire moment].

Bah en fait ma réponse à cette question, c'est de faire confiance à ceux qui sont concernés et s'en plaignent. Je prétends pas comprendre grand-chose à la transexualité, mais si une personne trans me dit qu'elle est offensée par tel propos, de base je lui "fais confiance" comme une sorte de principe par défaut et je rejoins le train du "on va essayer d'abolir ce genre de propos". Je crois (peut-être à tort ?) que la grande majorité des homos doivent être gavés comme pas possible que l'homosexualité soit une blague ou une insulte, donc je vais dans leur sens (quitte à passer pour le SJW relou de service...). Mais après je reconnais que le sujet est complexe, je ne prétends pas y voir clair, j'essaye de "faire le bien" autant que je peux. °°"

www.noirsymphonique.fr


Adalia - posté le 12/05/2020 à 16:17:47 (2992 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Doude a dit:

Je prétends pas comprendre grand-chose à la transexualité, mais si une personne trans me dit qu'elle est offensée par tel propos, de base je lui "fais confiance"

Comme on est dans le sujet, j'en profite pour préciser qu'on dit "transidentité" et pas "transsexualité", car ce dernier est pathologisant :F


mamie - posté le 12/05/2020 à 17:40:33 (3164 messages postés)

❤ 0

C'est intéressant le sujet des micro-aggressions, c'est des choses vues comme normales, mais qui pourtant ont une nature dérangeante dès qu'on sort de la perspective de celui qui micro-aggresse.

De façon générale, les micro-aggressions c'est soit des vraies aggressions (du genre demander à une collègue asiat si elle nous ferait un massage), soit des mauvaises conceptions de la part de la personne qui domine ; mais ce qui est important c'est que le dominant n'est pas prêt à se remettre en question.
Par exemple (tous mes exemples sont issus de témoignages), une femme qui se trouve être Rrom a eu une collègue qui lui a demandé de lui lire les cartes. Lorsqu'il lui a été répondu qu'elle ne savait pas faire, la collègue n'a pas voulu en démordre et en a conclu que sa collègue ne voulait juste pas le faire pour elle.

Cet exemple, ce n'est pas une oppression pour le plaisir d'opprimer comme c'est parfois le cas, c'est un déni d'existence. C'est-à-dire qu'elle va considérer que les clichés qu'elle a en tête pèsent plus de poids que ce que lui dit la personne d'après son vécu. Et c'est très stressant de se faire traiter de menteur lorsqu'on dit la vérité. Il y a des fois où la question même est propice à générer un sentiment d'imposture. Lorsque tu es noire, née à Paris et que lorsqu'on te demande "Tu viens d'où ?" et que tu réponds "de Paris", la personne n'apparaît pas satisfaite et te demande "Oui, mais avant Paris ?" ; il y a un sentiment qu'on nie notre capacité à se définir.

Je vais prendre un exemple qui m'est arrivé personnellement. C'est un très bon exemple de micro-aggression, je trouve, puisque la personne pensait faire quelque chose de bien.
Donc je rencontre mes voisins la première fois. On discute et là le mec me dit "Mais euh vous êtes en couple ?". Donc je dis que plus ou moins mais pas vraiment, et il me répond "Non mais nous on a pas de soucis avec ça hein". (j'ai eu le plaisir d'avoir la répartie au bon moment, j'ai répondu que moi non plus j'avais pas de problème avec ça)
Ce qui m'a choqué, c'est que je sais qu'il n'aurait jamais posé cette question à un couple hétéro. Alors évidemment, je préfère ça à un voisin très homophobe en force qui aurait été super méfiant.
Et c'est juste une déteinte du monde sur eux, ils vivent sûrement dans un monde plus homophobe que le mien, donc ça leur a peut-être paru logique de nous préciser qu'ils allaient pas venir la nuit chez nous pour nous tabasser à la barre à mine.
Mais voilà, en somme on est ramenés à "ne pas être normal", on nous le rappelle constamment et on a toujours cette idée en tête. Si tu veux tenir la main, tu vérifies qu'il n'y personne dans les parages, ou que t'es dans le bon quartier, ou alors tu stresses de subir une aggression (ou une micro-aggression !). Le plus simple est de partir sur l'idée que "si quelqu'un m'agresse, j'en ai carrément rien à foutre et je l'enverrai chier", mais faut pas oublier qu'on prend des vrais risques vitaux -- si on se fait tabasser, il suffit pas juste d'avoir de la répartie.


NovaProxima - posté le 12/05/2020 à 18:55:28 (3681 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

Ce qui m'a choqué, c'est que je sais qu'il n'aurait jamais posé cette question à un couple hétéro.


Question de probabilité.


mamie - posté le 12/05/2020 à 20:35:04 (3164 messages postés)

❤ 0

Sinon je viens de relire les messages précédents plus haut

Mais euh les chansons de Renault sont pas du tout homophobes ???
Certes il utilise le mot pédé, qui est connoté péjorativement, mais ici le contexte est plus important que le mot. Je veux dire dans "en cloque" il s'imagine carrément homo, et dans "petit pédé" il raconte la vie misérable et l'isolement social que la discrimination amène à quelqu'un qui n'a rien fait de mal autre que d'être gay.

--------------------------------------------

Et puis ce que dit Doude sur Pérusse, c'est que parfois il y a de l'humour qui est drôle, et puis quand on va regarder le truc quelques années plus tard on se rend compte que il y a des choses qui nous dérangent dedans.
Par exemple, j'aime bien Stupeflip, mais je me suis rendu compte que ça comprenait souvent des propos assez sexistes de manière générale (le point culminant du sexisme étant "gem' lé moch")
Mais ça veut pas dire que je vais insulter quiconque l'écoute, ou que je pense que ça devrait être interdit, ça veut juste dire que maintenant je sais que ça comprend des choses qui me posent problème ; et que je serais attentif à ce que je met dans mon cerveau.

Faut pas croire que parce qu'on est capable d'avoir du recul sur des propos, d'un seul coup on pense qu'ils sont le diable incarnés. C'est assez classique, de croire que seules quelques personnes sont racistes et que par conséquent il faut les mettre au pilori.
Je considère plutôt que la société est comme un organisme contaminé, et que on ne peut pas reprocher aux gens d'être un peu contaminés aussi. En revanche, on peut tenter de leur faire prendre conscience pour qu'ils se décontaminent, ou alors les éviter pour ne pas devoir subir leurs comportements.
Pour utiliser une métaphore que j'aime mieux (parce qu'il n'y a pas d'hygiénisme dedans), on ne peut pas reprocher à quelqu'un d'être mouillé dans un océan ; et on ne peut pas se croire sec non plus (et pareillement pour les œuvres culturelles !)


Kenetec - posté le 12/05/2020 à 21:21:13 (12449 messages postés)

❤ 0

Citation:

Mais euh les chansons de Renault sont pas du tout homophobes ???
Certes il utilise le mot pédé, qui est connoté péjorativement, mais ici le contexte est plus important que le mot. Je veux dire dans "en cloque" il s'imagine carrément homo, et dans "petit pédé" il raconte la vie misérable et l'isolement social que la discrimination amène à quelqu'un qui n'a rien fait de mal autre que d'être gay.


C'était évidemment du second degré mon message. X)

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


mamie - posté le 12/05/2020 à 21:34:38 (3164 messages postés)

❤ 0

Ok quand les gens vont tous dans le second degré sans même un clin d'oeil, je suis confus x)


Sylvanor - posté le 12/05/2020 à 22:56:50 (23053 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Comme on est dans le sujet, j'en profite pour préciser qu'on dit "transidentité" et pas "transsexualité", car ce dernier est pathologisant



Je ne prétends pas non plus y connaître grand chose mais j'ai toujours eu le sentiment qu'il y avait un problème de logique dans le fait de préférer le terme "transgenre" à "transexuel".

Je veux dire: les trans ont, d'après ce que je crois comprendre, toujours été du genre opposé (par exemple une femme trans dirait "j'ai toujours été une femme"). Donc ce qui a été "trans" (dans le sens transformé, ou ayant subi une transition, je suppose), ce n'est pas le genre, qui a toujours été le même, mais bien les attributs sexuels (pas forcément les organes génitaux je sais bien, mais bien des aspects du corps, comme la poitrine, la pilosité, le visage, etc).
Il me semblerait plus logique donc de parler bien de transexualité.

Après comme je sais que les trans préfèrent transgenre et que le terme est aujourd'hui préféré, je l'utilise. Juste que ça me semble pas cohérent?
Le côté stigmatisant je sais pas s'il est vraiment moins élevé quand on parle de transgenre, de toute façon c'est foutu dès qu'on aborde le sujet c'est stigmatisant. Enfin je le vis pas, peut-être que oui ça l'est moins.
En espérant ne crisper personne.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


mamie - posté le 12/05/2020 à 23:41:04 (3164 messages postés)

❤ 0

Je pense que c'est aussi des mots qui indiquent notre rattachement et nos connaissances sur le sujet, et donc notre propension à être blessant pour les concerné.es.

Du genre, si quelqu'un dit "travelo", ouhalala pas bon du tout (et notamment le fait de confondre transidentité et travestissement), si iel dit "transsexuel", mouais bof confiance, si iel dit "transgenre" ça va, a priori ça devrait pas être trop mal.

Sinon perso pour moi, "transsexuel" ça renvoie à la réassignation sexuelle (changer, "trans", de sexe "sexuel").
Tandis que "transgenre", ben c'est que tu n'as pas le genre qui t'a été assigné, sans intervention de l'appareil génital dans l'expression. Ça sous-entend moins la question "Y a quoi entre tes jambes ?", c'est plus sympa


Sylvanor - posté le 12/05/2020 à 23:48:03 (23053 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Oui mais alors, le genre, c'est social ou c'est intime?
Si la femme trans dit "j'ai toujours été une femme" alors que le genre c'est social, du coup non elle a pas toujours été femme.
On ne peut pas être trans-genre si on a toujours eu, en fait, le même genre.
C'est vraiment juste une question de logique hein je veux pas emmerder le monde ni demander à ce qu'on change les usages.
Alors que si le genre c'est intime, la personne de l'exemple peut bel et bien dire qu'elle a toujours été femme, mais du coup, elle n'a jamais changé de genre.
Tu vois ce que je veux dire?
J'ai l'impression que transsexuel est plus logique, plus cohérent, à condition bien sûr d'élargir la définition à attributs sexuels et pas aux organes génitaux.
Même si je sais bien que c'est moins commode et si j'étais trans je préférerais certainement qu'on dise transgenre.
Bon après c'est juste une réflexion comme ça hein, vu que le sujet était sur le tapis.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


trotter - posté le 13/05/2020 à 00:06:10 (9619 messages postés)

❤ 0

C'est peut être sous entendu transgenre-assigné-à-la-naissance ?


Adalia - posté le 13/05/2020 à 00:13:40 (2992 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Sylvanor a dit:

Je veux dire: les trans ont, d'après ce que je crois comprendre, toujours été du genre opposé (par exemple une femme trans dirait "j'ai toujours été une femme").

Dans la majorité des cas oui, mais c'est pas systématique. NB: à l'instar de "handicapé", trans est un adjectif et c'est assez mal perçu de l'utilisé comme nom (donc personne trans / personne handicapée plutôt que un trans / un handicapé)

Sylvanor a dit:

Donc ce qui a été "trans" (dans le sens transformé, ou ayant subi une transition, je suppose)

En fait ça signifie plutôt "de l'autre côté". C'est pour préciser qu'on est pas du genre assigné à la naissance, par opposition à cis (du même côté), pour préciser qu'on est du genre assigné à la naissance.

Sylvanor a dit:

ce n'est pas le genre, qui a toujours été le même, mais bien les attributs sexuels (pas forcément les organes génitaux je sais bien, mais bien des aspects du corps, comme la poitrine, la pilosité, le visage, etc).

C'est déjà une bonne chose de savoir qu'il n'y a pas forcément de modification des organes génitaux ! Mais en vérité, il y a pas mal de personnes trans qui n'ont aucune transition médicale (donc pas de modification par hormonothérapie ou chirurgie), certaines personnes ne font qu'une transition sociale, ou du passing (par exemple par les vêtements, la coupe de cheveux, la manière de se tenir..).. que ce soit parce que ça leur convient ainsi, par choix, par contrainte, par raison médicale, etc. Il existe véritablement une infinité de façon de vivre sa transidentité.

Sylvanor a dit:

Après comme je sais que les trans préfèrent transgenre et que le terme est aujourd'hui préféré, je l'utilise.

C'est tout à ton honneur ! Mais ça ne m'étonne pas de toi :3

Sylvanor a dit:

Le côté stigmatisant je sais pas s'il est vraiment moins élevé quand on parle de transgenre, de toute façon c'est foutu dès qu'on aborde le sujet c'est stigmatisant. Enfin je le vis pas, peut-être que oui ça l'est moins.

En fait, c'est surtout que c'est un terme psychiatrique, pathologisant, donc forcément très déprécié ^^' en plus de ça, il est très confusant aussi (ça fait systématiquement penser au sexe et à la sexualité, fatalement). Certaines personnes toutefois font le choix de se réapproprier ce terme perçu comme transphobe et insultant, mais c'est bien plus rare que pour les équivalents (genre pd, gouine), et on ne doit pas l'utiliser pour quelqu'un d'autre. Et même les personnes qui se le réapproprie c'est généralement assez mal vu par les autres personnes trans vu le combat qui est mené contre ce terme ^^' y'a à peine plus de deux ans, c'était encore utilisé dans le nom de la sofect..

Sylvanor a dit:

En espérant ne crisper personne.

C'était très respectueux et on sent bien que tu as quand même des connaissances de base, donc aucun risque !


Falco - posté le 13/05/2020 à 00:34:53 (18004 messages postés) -

❤ 0

Indie game Developer

Nonor comme moi et surement les autres je pense qu'on commence à avoir connaissance du sujet grâce à tes interventions sur Oniro (qui d'ailleurs sont largement plus plaisantes qu'auparavant, j'imagine que c'est aussi pour ça que t'as réussis à nous faciliter la compréhension et l'envie de bien faire maintenant :P), parce que c'est vrai qu'avant ça moi j'avais quasiment jamais entendu parler de transgenre/transidentité etc... Il y avait clairement un manque de mise en avant à l'époque, même si j'ai l'impression que ça a bien changé aujourd'hui.

Donc c'est bien de pouvoir maintenant s'y connaitre un peu mieux, et comprendre. De toute façon l'être humain de base accepte bien plus facilement quelque chose qu'il comprends !

Inexistence Rebirth - Inexistence - Portfolio


Adalia - posté le 13/05/2020 à 00:57:31 (2992 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Falco a dit:

grâce à tes interventions sur Oniro (qui d'ailleurs sont largement plus plaisantes qu'auparavant

c'est clair que j'ai été virulente ! mais je pense pouvoir dire que je me suis assagie, j'ai mis du lait dans mon café (j'aime pas le vin) :) même si y'a toujours des progrès possible évidemment. j'essaie de me défaire de cette ancienne image qui me colle à la peau d'ailleurs :F mais ça va on me cite de moins en moins dans le groupe de Nemau xd
je pense que c'est normal d'avoir cette.. fougue, au début. j'ai pu l'observer chez énoooormément de gens. le plus dur c'est de s'en détacher, de fuir l'attitude maccarthyste des groupes militants. je pense avoir une bonne capacité de remise en question qui aide de ce côté-là ^^ en plus la majorité de mes amis ont des opinions globalement très opposées aux miennes, ça aide à remettre les choses en perspective.
bref, c'est très long pour te dire merci ! x)


Nemau - posté le 13/05/2020 à 03:54:01 (47207 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

Citation:

Il est temps de faire une petite campagne pour interdire Pérusse.

Tu caricatures l'opinion de Doude. On peut critiquer un aspect du travail d'un artiste ou de l'artiste lui-même sans demander pour autant le boycott de cet artiste (je fais partie de ceux qui estiment qu'il ne faut pas boycotter Bertrand Cantat, c'est pour te dire...). Reste que, oui, François Pérusse fait preuve d'homophobie ordinaire. Oui, cela mérite d'être relevé et critiqué. Et, non, l'expression "PD comme un phoque" ne doit pas être acceptée, c'est une expression péjorative, et qui en plus entretient un amalgame avec la pédérastie.

(Quant à Renaud, au début des dernières élections présidentielles il disait de François Fillon que "c'est un mec bien, honnête, je voterais pour lui s'il gagnait la primaire." Un chanteur visionnaire. :p)

Citation:

Mais ça veut pas dire que je vais insulter quiconque l'écoute, ou que je pense que ça devrait être interdit, ça veut juste dire que maintenant je sais que ça comprend des choses qui me posent problème ; et que je serais attentif à ce que je met dans mon cerveau.

Voilà.

Citation:

mais prendre la liberté de dire "PD comme un phoque" vu tout ce qu'il reste d'homophobie à décrasser en France, ça passe juste pas.

This. C'est, comme pour l'humour et bien d'autres choses, une question de contexte.

Citation:

il ne voulait juste pas s'entendre dire qu'il était noir.

Peut-être ne voulait-il pas qu'on le résume sans arrêt par sa couleur de peau. On ressentirait peut-être la même chose si on se faisait appeler "le blanc" chaque jour pendant plusieurs années. Et encore, c'est un peu plus compliqué que ça, parce que dans notre cas cette couleur de peau ne renverrait pas à des problèmes de racisme ordinaire. En tout cas, la couleur de peau, on ne la choisit pas donc en aucun cas elle ne nous définit.

Citation:

(qui d'ailleurs sont largement plus plaisantes qu'auparavant, j'imagine que c'est aussi pour ça que t'as réussis à nous faciliter la compréhension et l'envie de bien faire maintenant :P)

(+1)

Citation:

Mais en vérité, il y a pas mal de personnes trans qui n'ont aucune transition médicale (donc pas de modification par hormonothérapie ou chirurgie), certaines personnes ne font qu'une transition sociale, ou du passing (par exemple par les vêtements, la coupe de cheveux, la manière de se tenir..).. que ce soit parce que ça leur convient ainsi, par choix, par contrainte, par raison médicale, etc. Il existe véritablement une infinité de façon de vivre sa transidentité.

D'accord, mais... Prenons par exemple le cas d'une personne transgenre disant être une femme, et dotée d'un corps "masculin" (testicules, pénis, barbe, testostérone abondante, chromosomes XY...), et vivant en adéquation avec ce corps, et ayant un caractère, une personnalité, des goûts, une façon de vivre... que la société considère comme "masculins" : en quoi cette personne est-elle une femme ? Autre façon de poser ma question : si on admet l'exemple que je viens de donner, quelle est -du coup- la définition de "femme" ?

Citation:

De toute façon l'être humain de base accepte bien plus facilement quelque chose qu'il comprends !

C'est vrai. Après, l'amélioration de la société ne passe pas que par l'apport de connaissances. Elle passe aussi, sur certains sujets, par la déconstruction de certaines idéologies. Par un désapprentissage, en quelque sorte. Si je prends par exemple le cas des religions, dans l'absolu il n'y a pas grand chose à dire : nous n'avons aucune raison de croire qu'il existe un dieu ou plusieurs dieux, et nous n'avons aucune raisons de croire que les livres saints disent la vérité. C'est tout. Mais ces vérités simples et évidentes sont masquées aux yeux des croyants par des vies entières de constructions idéologiques biaisées, elles-mêmes maintenues par des biais cognitifs puissants.

Citation:

j'essaie de me défaire de cette ancienne image qui me colle à la peau d'ailleurs :F mais ça va on me cite de moins en moins dans le groupe de Nemau xd

Moi aussi j'essaie de me défaire de mon image négative mais à ce que je vois c'est loin d'être gagné. :F xD



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


mamie - posté le 13/05/2020 à 21:17:51 (3164 messages postés)

❤ 0

Citation:

Prenons par exemple le cas d'une personne transgenre disant être une femme, et dotée d'un corps "masculin" (testicules, pénis, barbe, testostérone abondante, chromosomes XY...), et vivant en adéquation avec ce corps, et ayant un caractère, une personnalité, des goûts, une façon de vivre... que la société considère comme "masculins" : en quoi cette personne est-elle une femme ? Autre façon de poser ma question : si on admet l'exemple que je viens de donner, quelle est -du coup- la définition de "femme" ?


Ah oui je connais quelqu'un comme ça, je sais vraiment pas quoi en penser.
Je me dis que peut-être qu'elle assume pas/que c'est un moment "malaisant" de la transition qu'elle passe.
Faut dire que la transition MtF est beaucoup plus dure socialement à vivre que la transition FtM.
Ou alors c'est juste qu'elle s'est dit "tiens si j'étais une femme ?", auquel cas je comprendrais pas trop.

Citation:

Oui mais alors, le genre, c'est social ou c'est intime?


J'avoue que j'ai jamais trop réussi à trancher la question globale que tu poses. Je n'arrive pas à adhérer à la théorie que le genre est un pur produit social détaché de la notion de sexe ; et la théorie que le genre n'existe pas ne me satisfait évidemment pas.

Du coup je suppose que le genre est une construction sociale qui est influencée par les caractéristiques biologiques également ; ce qui permet d'expliquer que des personnes puissent être traitées comme étant d'un genre toute leur vie, mais en changer.
Ça désignerait donc une sorte de "sexe mental" dans le cadre intime, et un rôle social associée au sexe mental dans le cadre social.
Et puis il faut garder en tête que le mental est énormément influencé par la société, donc on ne peut pas facilement séparer l'intime du social.
On peut différencier l'intime du public en revanche.


On peut aussi tout simplement dire ceci : le genre est un rôle social, et bien que cela soit mal vu dans notre société, certaines personnes peuvent choisir de changer de rôle social, parce qu'elles s'y sentent plus à leur place (pour plein de raisons possibles).
Je pense que c'est peut-être la meilleure hypothèse.
Mais ça pose le problème de, pourquoi voudrait-on devenir une femme alors qu'il y a très peu d'avantages à avoir ce rôle social ? Et puis pourquoi choisirait-on d'être très mal vu dans la société et se prendre tout plein de problèmes en pleine tête ?
Bon en somme j'arrive à rien de satisfaisant. Je crois que Fistan avait des bonnes connaissances sur le genre ? Et évidemment Adalia a peut-être des réponses aussi.


Adalia - posté le 13/05/2020 à 21:44:42 (2992 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Mes réponses je les ai déjà données ^^' mais ça n'a pas convaincu grand-monde :/ je ne pense pas être capable d'expliquer de manière à satisfaire davantage les personnes qui n'ont pas saisi ; je suis pas sûre qu'une telle explication existe ^^' peut-être qu'il faut accepter que certaines choses sont hors de notre portée ? ^^'
Mais si vous voulez tenter d'en comprendre davantage, hésitez pas à relire mes derniers posts du topic concerné, ou de regarder par exemple du côté d'Alistair ou du Bric-à-Brac de Brieuc, ou des tonnes d'autres ressources en ligne (mais faites attention dans les sélections de vos sources, on trouve quand même beaucoup de merde - hésitez pas à me demander de vérifier si vous le souhaitez)

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138

Index du forum > Débats > Topic général des dra... des débats


repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Ressources | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers