Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

News: Résultat des Alex d'Or 2021 / Tutos: [MV/MZ] Les bases des formules / News: News d'automne / Jeux: Dagga / Jeux: Le rêve de Merm / Chat

Bienvenue
visiteur !





Désactiver
la neige


publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

130 connectés actuellement

14238493 visiteurs
depuis l'ouverture

9813 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Lumen

Alex d'Or

RPG Maker Détente

Offgame

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Débats > Topic général des dra... des débats

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138

Reprise du message précédent:

NovaProxima - posté le 03/10/2020 à 16:43:37 (3685 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

Toucher le torse d'un homme c'est pas nécessairement anodin.


Pas nécessairement, mais je parle d'être "aussi anodin", ou si tu préfère "au même niveau d'anonidité" si tu vois ce que je veux dire ^^

On parle évidement de situation comparable, c'est sur que si demain Maccron se mettait à palper le torse de Poutine pubique, ce serait moins anodin que quand il touche la poitrine de Brigitte en privé.

Citation:

Point de vue très hétéro-centré d'ailleurs. :sourit


La majorité de la société étant hétéro, c'est assez logique.

Citation:

Non mais tu touches quelqu'un n'importe où sur le corps sans son consentement en fait, c'est une agression hein.


J'ai précisé agression sexuelle, c'est là toute la différence.
Je tente d'être plus compréhensible.
Pour un homme, on considère ça comme une agression.
Pour une femme, on considère ça comme une agression sexuelle.
Il est à mon sens incohérent de défendre cette différence de traitement, mais en parallèle, d'affirmer que la poitrine de la femme n'a rien de sexuel et est comme celle de l'homme.


Suite du sujet:

Kenetec - posté le 03/10/2020 à 16:44:30 (12480 messages postés) -

❤ 0

Ce qui est cocasse c'est que le crop top a été popularisé par les hommes, en particulier les joueurs de football américain dans les années 80 :

image

Trotter => Un truc tout bête qui peut expliquer les différences de vêtement, c'est qu'aujourd'hui on peut avoir des températures caniculaires dès Mai/Juin, et jusqu'à Septembre, d’où l'envie de plus se dévêtir.

Ce qui était peut être moins le cas avant quand il faisait moins chaud.

Citation:

Non mais tu touches quelqu'un n'importe où sur le corps sans son consentement en fait, c'est une agression hein.


Tu inclues la bise/serrage de main/hug/main sur l'épaule etc là dedans ?

image

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


DantonSlip - posté le 03/10/2020 à 16:56:09 (344 messages postés)

❤ 1

Bloqué dans la treizième dimension

NovaProxima a dit:

Pas nécessairement, mais je parle d'être "aussi anodin", ou si tu préfère "au même niveau d'anonidité" si tu vois ce que je veux dire ^^


A situation similaire, ça reste pas anodin en fait. Tu vas pas toucher le torse d'un mec sans son consentement ou sans que des règles aient été acquises comprises.

NovaProxima a dit:

Citation:

Point de vue très hétéro-centré d'ailleurs. :sourit


La majorité de la société étant hétéro, c'est assez logique.


J'pense que c'est un problème d'éducation là. x)

Edit pour préciser parce qu'en relisant, c'est pas clair : j'parle ici que les gens manquent d'éducation sur leur propre corps. Notamment parce que tout ce qui a peu ou proue une corrélation avec ce que les hétéros considèrent comme de l'homo-érotisme est assez moqué/rabaissé par les mascu. Si les gens étaient tous au fait de toutes les zones érogènes de leur corps, le torse masculin serait posté à la même enseigne que le torse féminin.

NovaProxima a dit:

J'ai précisé agression sexuelle, c'est là toute la différence. Je tente d'être plus compréhensible. Pour un homme, on considère ça comme une agression. Pour une femme, on considère ça comme une agression sexuelle. Il est à mon sens incohérent de défendre cette différence de traitement, mais en parallèle, d'affirmer que la poitrine de la femme n'a rien de sexuel et est comme celle de l'homme.



Pas tout à fait en fait. Faudrait que j'retrouve mais y a eu jurisprudence en loccurence. La loi sur les agressions sexuelles est la même pour tou·te·s. C'est simplement que comme on vit un peu dans un monde où la masculinité toxique impose son dictat, les mecs ont beaucoup plus honte d'aller porter plainte pour agression sexuelle.

www.dantonslip.com


Sylvanor - posté le 03/10/2020 à 18:08:53 (23121 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Peut être l'exposition prolongée au soleil qui abimerait les tissus ?

Un peu à la manière du visage de cet homme :



La vache incroyable cette histoire et cette photo.

Citation:

Edit pour préciser parce qu'en relisant, c'est pas clair : j'parle ici que les gens manquent d'éducation sur leur propre corps. Notamment parce que tout ce qui a peu ou proue une corrélation avec ce que les hétéros considèrent comme de l'homo-érotisme est assez moqué/rabaissé par les mascu. Si les gens étaient tous au fait de toutes les zones érogènes de leur corps, le torse masculin serait posté à la même enseigne que le torse féminin.



Ben écoute moi je veux bien changer d'avis, quand j'aurai confirmation que pour les femmes ou pour les hommes homosexuels, la poitrine masculine est un attribut sexuel. Je vais plutôt reformuler et parler d'organe sexuel pour que ce soit clair. Mais il me semble que la notion d'organe sexuel est biologique et donc ni homo ni hétéro centrée. La poitrine masculine est un organe sexuel, oui ou non, qu'on soit homo ou hétéro. La question n'est pas de savoir si elle est érogène. Chacun a ses fantasmes.

Je veux dire, sinon quoi, les cuisses masculines musclées et poilues c'est érotique aussi (enfin je suppose), et puis les épaules larges, et puis les pieds, et puis tout en fait. Pareil pour sur un corps féminin, on peut fantasmer sur n'importe quelle partie de celui-ci.
Du coup, toucher n'importe quelle partie devient agression sexuelle, ce qui rejoint l'échange plus haut. Et il faudrait tout cacher aussi, du coup tchador pour tout le monde, homme et femme! Il faut je pense éviter cet écueil.

Enfin quand un prof met sa main sur l'épaule d'un élève pour lui dire un truc c'est pas une agression et encore moins sexuelle, je pense que ça devient un peu délirant là sinon. Je ne suis pas partisan du "tout contact est une agression", même si je suis partisan de la minimisation maximale des contacts physiques à l'école ne serait-ce que par prudence (je ne touche jamais un élève).

J'aurais tendance à me dire qu'il y a un "contact de type sexuel" quand on touche un organe sexuel. Or il me semble que si les seins sont des organes sexuels, l'absence de seins, précisément, n'en est pas.
Si on avait une bite sur les épaules, toucher les épaules d'un homme serait sexuel, mais on en a pas, donc ce n'est pas sexuel.
Après vous me direz, mettre la main aux fesses d'une fille c'est sexuel, alors que les fesses c'est pas un organe sexuel. Mais les fesses rebondies sont un attribut sexuel (je crois qu'on appelle ça un caractère sexuel secondaire). Oui, mais dans ce cas, la poitrine velue d'un homme aussi.
Compliqué...
A mon sens, là comme ça, je dirais qu'il faut en rester aux organes sexuels, sinon tout devient sexuel.

Bon vu que dans tous les cas les mecs peuvent pas se mettre torse nu à l'école ça éclaire pas la question de départ, mais bon c'est pas grave on peut digresser tant que ça reste intéressant.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


DantonSlip - posté le 03/10/2020 à 18:14:06 (344 messages postés)

❤ 0

Bloqué dans la treizième dimension

Sylvanor a dit:

Je vais plutôt reformuler et parler d'organe sexuel pour que ce soit clair. Mais il me semble que la notion d'organe sexuel est biologique et donc ni homo ni hétéro centrée.



La poitrine n'est pas un organe sexuel en fait. C'est juste que tu te trompes sur la définition. ^^

Définition a dit:

Un organe sexuel se définit comme un organe impliqué dans la reproduction des Hommes, des animaux mais aussi des plantes (le pistil ou les étamines). Il est aussi appelé organe reproducteur ou organe génital. Chez la femme, l'organe sexuel est l'ovaire, chez l'homme les testicules, en somme les gonades, glandes génitales permettant la production de cellules reproductrices. Plus largement, le terme d'organes sexuels englobe la vulve, les petites et grandes lèvres, le clitoris, le vagin, l'utérus, les trompes de Fallope ainsi que les glandes de Bartholin et de Skene chez la femme ; le pénis, les vésicules séminales, la prostate et la glande de Cowper chez l'homme.


Source: https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/49328-organe-sexuel-definition

Sylvanor a dit:

Enfin quand un prof met sa main sur l'épaule d'un élève pour lui dire un truc c'est pas une agression et encore moins sexuelle, je pense que ça devient un peu délirant là sinon.


Ca dépend en fait. Si c'est perpétué plusieurs fois, si c'est sur la même personne ou la même catégorie de personne. Et même, quand un-e élève se sent gêné-e par l'aspect tactile de quelqu'un sur une zone non érogène, cette personne est en droit de dire qu'iel ne veut pas de ce contact. Et si c'est reproduit, c'est le prof qui chie complètement dans la colle pour ne pas faire attention au bien être de son élève.

Ensuite évidemment, si on suspecte un comportement déviant, il faut en effet voir avec l'équipe pédagogique, puis, si aucune solution n'est trouvée, la personne peut porter plainte et dans ce cas, ce sera la justice qui tranchera.

www.dantonslip.com


Sylvanor - posté le 03/10/2020 à 18:26:48 (23121 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Source: https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/49328-organe-sexuel-definition



Ah ouais mais ta source c'est le journal des femmes, c'est fémino-centré, je refuse! :F
Bon ok.

Bon.

Mais alors toucher les seins d'une femme c'est pas sexuel?
On en revient à l'échange plus haut. Tu as un peu éludé la question, en expliquant qu'on ne touche pas la poitrine d'un homme sans son consentement, moi je veux bien, mais la question c'est de savoir si c'est sexuel.
Si une femme va voir la police ou son patron pour se plaindre que son collègue lubrique lui a touché les seins, ce sera bien reçu comme un attouchement sexuel, et pas du tout de la même manière que si le même collègue lui touche les chevilles. Si ma collègue lubrique me touche la poitrine (elle vient quand elle veut... Mince on parle de qui là?) je ne serai pas reçu de la même manière non plus. Vilaine société féministe! Mais à vrai dire je trouve ça normal.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


NovaProxima - posté le 03/10/2020 à 18:42:37 (3685 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

A situation similaire, ça reste pas anodin en fait. Tu vas pas toucher le torse d'un mec sans son consentement ou sans que des règles aient été acquises comprises.


La différence, c'est pas le consentement. La différence (le sujet), c'est que c'est une agression sexuel dans un cas, et une aggression non-sexuelle dans l'autre.

Citation:

J'pense que c'est un problème d'éducation là. x)


C'est à dire ?

Citation:

Edit pour préciser parce qu'en relisant, c'est pas clair : j'parle ici que les gens manquent d'éducation sur leur propre corps. Notamment parce que tout ce qui a peu ou proue une corrélation avec ce que les hétéros considèrent comme de l'homo-érotisme est assez moqué/rabaissé par les mascu. Si les gens étaient tous au fait de toutes les zones érogènes de leur corps, le torse masculin serait posté à la même enseigne que le torse féminin.


Ah ok.
J'ai jamais entendu parler d'homme qui ont des orgasmes torsaux, à l'inverse des femmes. Mais j'veux bien un p'ti cours là dessus :p
"Si les hommes [...]", non tu peux pas affirmer ça, tu sais pas. Par exemple beaucoup d'hommes sont bien au courant que l'orgasme prostatique existe et pour autant ça ne les incites pas à se faire sodomiser.
Tu vas me dire que c'est une réaction de "mascu toxique", je m'en moque, je décris juste les faits. Que certaines communautés y apposent des adjectifs péjoratifs, ça ne m'interesse pas.

Citation:

Pas tout à fait en fait. Faudrait que j'retrouve mais y a eu jurisprudence en loccurence. La loi sur les agressions sexuelles est la même pour tou·te·s. C'est simplement que comme on vit un peu dans un monde où la masculinité toxique impose son dictat, les mecs ont beaucoup plus honte d'aller porter plainte pour agression sexuelle.


"la masculinité toxique"... j'ai pas envie de rentrer là dedans et tout ce que ça sous entends, j'ai pas le temps.
En tout cas, appel ça comme tu veux, masculinité toxique, virilisme, société patriarcale, machisme, satanisme, filsdeputisme, pourquoi pas, mais le fait est que : la quantité de personne définissant le fait de toucher le torse d'un homme sans son consentement "d'agression sexuelle" doit être infini décimale. Et parralellement la quantité de personne définissant le fait de toucher le torse d'une femme sans son consentement "d'agression non-sexuelle" doit être infini décimale.
Maintenant comme dis plus haut, l'avis particulier de Mme Michu, de la communauté des chasseurs de France, ou des collectifs féministes, LGBTQIA+, ce n'est pas le sujet.


DantonSlip - posté le 03/10/2020 à 18:52:17 (344 messages postés)

❤ 0

Bloqué dans la treizième dimension

Sylvanor a dit:

Mais alors toucher les seins d'une femme c'est pas sexuel?


A partir du moment où tu touches quelqu'un parce que ça t'excites et que la personne se sent dérangée dans son intimité, c'est une agression sexuelle.

Sylvanor a dit:


Si une femme va voir la police ou son patron pour se plaindre que son collègue lubrique lui a touché les seins, ce sera bien reçu comme un attouchement sexuel, et pas du tout de la même manière que si le même collègue lui touche les chevilles. Si ma collègue lubrique me touche la poitrine (elle vient quand elle veut... Mince on parle de qui là?) je ne serai pas reçu de la même manière non plus. Vilaine société féministe! Mais à vrai dire je trouve ça normal.



Là tu fais que des suppositions qui n'ont pas vraiment valeur d'argumentation, désolé ^^'


Citation:

J'ai jamais entendu parler d'homme qui ont des orgasmes torsaux, à l'inverse des femmes. Mais j'veux bien un p'ti cours là dessus :p


Citation:

"Si les hommes [...]", non tu peux pas affirmer ça, tu sais pas.


Déjà, j'ai pas dis "si les hommes" mais "si les gens". Merci de ne pas déformer mes propos. Ensuite c'est un peu l'hôpital qui se fou de la charité, vous êtes les premiers à dire c'que les femmes pourraient ressentir mais bon, c'est legit. Et si, je sais. : ) J'ai été à bonne école (mais après ça relève du privé, donc je n'étalerais pas ça ici).

Citation:


J'ai jamais entendu parler d'homme qui ont des orgasmes torsaux, à l'inverse des femmes.


bien le sophisme ? x)

Citation:

Par exemple beaucoup d'hommes sont bien au courant que l'orgasme prostatique existe et pour autant ça ne les incites pas à se faire sodomiser.
Tu vas me dire que c'est une réaction de "mascu toxique",


C'est pas tant une réaction de mascu toxique qu'une des conséquences de cette masculinité toxique et même d'éducation générale hein, puisqu'il y a des tabous qui clairement, créent des bloquages inconscients (après par contre, je dis pas que c'est général hein.C'comme l'orgasme mammaire, toutes les femmes n'aimeront pas où n'y seront absolument pas sensibles)

Btw, t'es pas obligé de te faire pénétrer pour stimuler la prostate. ;)

Citation:

Et parralellement la quantité de personne définissant le fait de toucher le torse d'une femme sans son consentement "d'agression non-sexuelle" doit être infini décimale.


Alors si un grand nombre décide que violer des enfants c'est oké, comme le nombre te suffira, on devrait trouver ça ok? :pense


Par contre mec, si tu m'sors tout l'temps "j'm'en balec de c'que tu dis" (et assimilés) ça sert vraiment à rien que tu me répondes et j'me demande même pourquoi tu causes ici puisque visiblement, tu veux juste exposer ta toxicité aux autres sans avoir de répondant en face x)

www.dantonslip.com


Sylvanor - posté le 03/10/2020 à 19:09:03 (23121 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Là tu fais que des suppositions qui n'ont pas vraiment valeur d'argumentation, désolé ^^'



Ok, peux-tu mentionner une seule condamnation pour une femme ayant touché la poitrine d'un homme?


C'est pas franchement agréable de se faire associer à de la "masculinité toxique" ou de se faire simplement balancer un "bien le sophisme?" dans un débat.
Ce n'est pas une attitude apaisée et ça n'invite pas à la réflexion.
Je t'invite donc à revoir le ton que tu emploies dans cette conversation, qui relève de ce que j'aurais tendance à appeler un mépris toxique. ;)

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


DantonSlip - posté le 03/10/2020 à 19:15:21 (344 messages postés)

❤ 0

Bloqué dans la treizième dimension

Sylvanor a dit:


Ok, peux-tu mentionner une seule condamnation pour une femme ayant touché la poitrine d'un homme?



DantonSlip a dit:

C'est simplement que comme on vit un peu dans un monde où la masculinité toxique impose son dictat, les mecs ont beaucoup plus honte d'aller porter plainte pour agression sexuelle.



Sylvanor a dit:

C'est pas franchement agréable de se faire associer à de la "masculinité toxique" ou de se faire simplement balancer un "bien le sophisme?" dans un débat.


C'est pas agréable non plus, ni une attitude apaisée de dire à son interlocuteur qu'on s'en balec de son point de vue parce qu'il est minoritaire ou juste de provoquer bêtement. Ca n'invite pas à la réflexion non plus. Le changement de ton ne doit pas être unilatéral. ;)

Quant à la mascu toxique, je suis désolé que vous le preniez pour vous, car je ne vous visais pas particulièrement au début. J'énonçais simplement ce qu'un modèle sur la masculinité pouvait faire en mal et amener à avoir des biais sur la manière dont on aborde la sexualité.

www.dantonslip.com


NovaProxima - posté le 03/10/2020 à 19:15:50 (3685 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

A partir du moment où tu touches quelqu'un parce que ça t'excites et que la personne se sent dérangée dans son intimité, c'est une agression sexuelle.


Mwé, j'suis pas fan de la justice à géométrie variable en fonction de la mentalité de chacun.
Je préfère la justice qui se pose sur des bases communément partagées par quasi tout le monde.

Parce que bon à prendre compte toutes les lubies individuelles ... moi je considères mes yeux comme mon intimité et une zone hérogène, et tes messages qui s'affichent devant mes yeux en sont une stimulation sexuelle que je ne désire pas, chacun de tes message est une violation à mon intimité. Je te prie donc d'arrêter d'en écrire de façon répéter sous mes yeux !

Citation:

C'est un peu l'hôpital qui se fou de la charité, vous êtes les premiers à dire c'que les femmes pourraient ressentir mais bon, c'est legit.


Ah ? Ou ça ?
Je viens de relire un peu, tu parles pour l'orgasme de la poitrine ? Si oui, j'ai relaté des témoignages que j'ai vu/lu/entendu. Ce sont des faits réels, contrairement à ce dont tu as parlé qui est une "supposition" sur un future hypothétique.
https://www.google.com/search?q=orgasmes+mamaires&oq=orgasmes+mamaires&aqs=chrome..69i57.3239j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Citation:

bien le sophisme ? x)


Tu dis que les torses des hommes sont aussi herogènes que la poitrine des femmes.
Je dis que personnellement, j'ai jamais vu/lu/entendu de témoignage d'homme ayant des orgasmes au torse, alors qu'à l'inverse, j'ai déjà vu/lu/entendu des femmes témoignant d'orgasme par stimulation de la poitrine.
Et je te demande même, plûtot gentillement, un exemple, de la documentation/témoignage d'homme ayant eu se plaisir.
J'ai du mal à voir le sophisme que j'aurais utilisé sans le vouloir :(
Je n'aime pas utiliser des sophismes, pourrais tu me donner le nom de celui que j'aurais selon toi utilisé afin que ne reproduise plus cette erreur je te prie ?

Citation:

Alors si un grand nombre décide que violer des enfants c'est oké, comme le nombre te suffira, on devrait trouver ça ok? :pense


Si je fais partie de cette culture où il y a un grand nombre qui décide cela, oui, il y a de forte probabilité que ça me paraisse normal, oui.
Evidement, de mon point de vue actuel, celui d'un occidental, cela ne me le parait pas.
Avec un tel exemple, tu vas là sur la pente de "la morale". Personnellement, je n'attribue aucune valeur morale à considérer la poitrine/le torse comme sexuel ou non. Ca reste à mes yeux une préférence globalement partagée.
Vouloir impliquer là morale sur ce sujet, c'est pour moi comme donner un aspect moral au fait que la plupart des gens associent la couleur verte à la nature/l'écologie.

Citation:

Par contre mec, si tu m'sors tout l'temps "j'm'en balec de c'que tu dis" (et assimilés) ça sert vraiment à rien que tu me répondes et j'me demande même pourquoi tu causes ici puisque visiblement, tu veux juste exposer ta toxicité aux autres sans avoir de répondant en face x)


Ce n'est pas ce que je dis, désolé si c'est ce que j'ai laissé entendre. L'utilisation de terme comme "masculinité toxique" me donne l'impression que je vais faire face au tribunal de twitter, hors j'ai vraiment pas envie de me lancer à un débat sur contre les opinions de minorité féministe/LGBTQIA+.
Mon avis sur la question n'est pas tranché, donc j'ai pas spécialement de "toxicité à exposer".
Je suis prêts à accepter les deux possibilités (poitrine femme => sexuelle / non sexuelle).
Mais j'essaie d'expliquer que j'ai l'impression, qu'il y a une sorte de double discours : Les seins ne sont pas sexuel, mais les toucher sans consentement constitue une agression sexuelle, différente d'une autre partie du corps plus "lambda".


Sylvanor - posté le 03/10/2020 à 19:25:48 (23121 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

C'est simplement que comme on vit un peu dans un monde où la masculinité toxique impose son dictat, les mecs ont beaucoup plus honte d'aller porter plainte pour agression sexuelle.



Ah désolé, là tu fais que des suppositions qui n'ont pas vraiment valeur d'argumentation! :ange

Ce serait tout de même bizarre que dans le monde entier, il n'y ait jamais eu une seule fois où un mec ait été se plaindre qu'une femme lui touche la poitrine...? Et qu'il n'y ait jamais eu condamnation...?
Qu'il y ait des tendances sociologiques je veux bien, mais... Jamais un seul cas, juste parce que les hommes ont beaucoup plus honte? Même si c'était une tendance forte, on devrait en trouver.
Non, ce doit bien être autre chose, ça ne peut pas être juste ça, en toute bonne foi.

Si tu veux prouver qu'il y a symétrie, que toucher la poitrine d'un homme c'est pareil que toucher la poitrine d'une femme, il faut le faire sur au moins l'un de ces aspects:

- d'un point de vue juridique: trouver des cas où des gens ont été puni d'attouchement sexuel pour l'avoir fait (ici, un seul cas suffirait puisqu'il ferait jurisprudence)
- d'un point de vue psychologique: trouver des hommes qui considèrent que se faire toucher la poitrine est sexuel (ici, il faudrait un nombre significatif de cas, un pourcentage raisonnable de la population, puisque sinon on pourra trouver un type pour considérer que se faire toucher l'oreille est sexuel).
- ou alors inversement, montrer que les femmes considèrent que se faire toucher la poitrine n'est pas sexuel. Bon courage. :D

Edit:


Citation:

Mwé, j'suis pas fan de la justice à géométrie variable en fonction de la mentalité de chacun.
Je préfère la justice qui se pose sur des bases communément partagées par quasi tout le monde.



Je pense que cet élément est important. La justice s'applique de la même manière à tous. Ce n'est pas à chacun de décider ce qui pour lui est sexuel ou pas. Il me semble même que le contraire serait anticonstitutionnel. :p
Peut-être que tu parles sur le plan de ce qui est bien ou mal, et pas de ce que dit la loi. Dans ce cas le propos est recevable, même si je ne pense pas qu'on puisse raisonnablement constituer une société de cette manière, où toutes les absurdités pourraient être avoir valeur légale et où le moindre contact tactile pourrait t'envoyer chez les flics voire en taule. Penses-tu sincèrement qu'un tel projet de société soit désirable?

Citation:

C'est pas agréable non plus, ni une attitude apaisée de dire à son interlocuteur qu'on s'en balec de son point de vue parce qu'il est minoritaire ou juste de provoquer bêtement. Ca n'invite pas à la réflexion non plus. Le changement de ton ne doit pas être unilatéral.



J'en conviens, mais l'historique de la conversation a son importance, et c'est toi qui as démarré les hostilités, si j'ai bien lu, (vis-à-vis de Nova mais aussi à mon égard alors que ça n'a pas été réciproque), dans ton post de 16h56 avec l'histoire de la question d'éducation et de la masculinité toxique. Jusque là le ton était cordial.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


DantonSlip - posté le 03/10/2020 à 19:30:02 (344 messages postés)

❤ 0

Bloqué dans la treizième dimension

NovaProxima a dit:


Mwé, j'suis pas fan de la justice à géométrie variable en fonction de la mentalité de chacun.
Je préfère la justice qui se pose sur des bases communément partagées par quasi tout le monde.



J'suis partiellement d'accord avec toi là-dessus. Le problème, c'est que ça ignore aussi ce que la personne derrière perçoit (qui peut déclencher un traumatisme psychologique) et j'pense qu'il faut arrêter d'imaginer que les gens vont vouloir porter plainte pour rien. Mais nous avons déjà des lois qui établissent des conditions de ce qu'est une agression sexuelle. Ensuite, si jamais ça va à la justice, nous avons des avocats et juges pour trancher.

NovaProxima a dit:


Ah ? Ou ça ?


Non, je parlais du ""si les hommes" blablabla" (que tu as déformé puisque j'avais généralisé plus globalement). ; )

NovaProxima a dit:


Tu dis que les torses des hommes sont aussi herogènes que la poitrine des femmes.
Je dis que personnellement, j'ai jamais vu/lu/entendu de témoignage d'homme ayant des orgasmes au torse, alors qu'à l'inverse, j'ai déjà vu/lu/entendu des femmes témoignant d'orgasme par stimulation de la poitrine.
Et je te demande même, plûtot gentillement, un exemple, de la documentation/témoignage d'homme ayant eu se plaisir.


Dans la sphère bi-homo, tu as beaucoup d'hommes qui sont particulièrement friands de la stimulation au niveau des tétons. J'avais présenté la chose à un ex, qui était totalement straight et qui disait ne pas vouloir s'y mettre parce que c'était un mec et que les tétons, ça lui faisait rien.
Il est revenu me voir plusieurs temps plus tard pour m'expliquer qu'il avait testé et qu'il avait découvert un nouveau truc qui lui faisait du bien.

Le docteur Gérard Leleu qui a écrit "Traité des caresses", sexologue, explique qu'environ 50% des hommes aiment (après, le reste déteste).

NovaProxima a dit:

Avec un tel exemple, tu vas là sur la pente de "la morale". Personnellement, je n'attribue aucune valeur morale à considéré la poitrine/le torse comme sexuelle ou non. Ca reste à mes yeux une préférence, comme une couleur.


Bah alors c'est là dessus où on va pas réussir à se comprendre je pense. Pour moi, la notion d'attribut sexuel est clairement sociétal et intimement lié à la morale. :x Donc que ça te plaise ou non, nous avons des points de vue divergents là dessus (ce qui risque de ne pas être très productif de poursuivre le débat là dessus)

NovaProxima a dit:

Ce n'est pas ce que je dis.


Par exemple

NovaProxima a dit:

Tu vas me dire que c'est une réaction de "mascu toxique", je m'en moque,




Sylvanor a dit:

Ce serait tout de même bizarre que dans le monde entier, il n'y ait jamais eu une seule fois où un mec ait été se plaindre qu'une femme lui touche la poitrine...? Et qu'il n'y ait jamais eu condamnation...?



Faudrait éplucher toutes les plaintes déposées. Personnellement, j'avoue que j'ai pas non plus des masses le temps de le faire.

Sylvanor a dit:


J'en conviens, mais l'historique de la conversation a son importance, et c'est toi qui as démarré les hostilités, si j'ai bien lu, (vis-à-vis de Nova mais aussi à mon égard alors que ça n'a pas été réciproque), dans ton post de 16h56 avec l'histoire de la question d'éducation et de la masculinité toxique. Jusque là le ton était cordial.


Encore une fois hein, la masculinité toxique, c'était pas une agression qui visait un interlocuteur dans la conversation. Donc non, je n'ai pas commencé les hostilités. ^^

www.dantonslip.com


Sylvanor - posté le 03/10/2020 à 19:38:40 (23121 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Pour moi, la notion d'attribut sexuel est clairement sociétal et intimement lié à la morale. :x Donc que ça te plaise ou non, nous avons des points de vue divergents là dessus (ce qui risque de ne pas être très productif de poursuivre le débat là dessus)



On n'est pas forcés de s'arrêter à ce stade-là comme si c'était un mur infranchissable.
Pourquoi est-ce que l'attribut sexuel serait sociétal et lié à la morale?
Pour ma part je le considère comme biologique et donc détaché de ces questions. Mais on peut en discuter.

Sur la loi qui définit l'agression sexuelle, j'ai été un peu curieux je suis allé voir et j'ai été assez étonné de ne pas voir de liste des parties du corps concernées. Alors, je n'ai peut-être pas été sur les bonnes références (j'y ai passé deux minutes hein j'avoue), mais du coup la question de savoir si les seins sont concernés au regard de la loi n'est pas répondue, comme dirait l'autre.
Mais en fait si, elle est vite répondue puisqu'une rapide recherche Google nous donne plein de résultats, et donc oui, c'est bien une agression sexuelle.
On peut vouloir revenir en arrière et considérer que c'est ok. Mais je suis pas sûr que t'aurais beaucoup de succès chez les nanas.
C'est plutôt chez les mâles toxiques que t'aurais du succès, je crois. :sfrog


Citation:

Encore une fois hein, la masculinité toxique, c'était pas une agression qui visait un interlocuteur dans la conversation. Donc non, je n'ai pas commencé les hostilités. ^^



Mais si c'est une agression pour la personne qui est destinataire du message, c'est que c'en est une, non...?
Parce que là, le problème, c'est que tu ignores aussi ce que la personne derrière perçoit (qui peut déclencher un traumatisme psychologique).
Tu verrais pas un quelconque rapport avec le sujet de conversation en cours...? :D

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


NovaProxima - posté le 03/10/2020 à 19:46:22 (3685 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

Par exemple : "Tu vas me dire que c'est une réaction de "mascu toxique", je m'en moque"


Désolé, c'est l'utilisation d'une dénomination à but volontairement péjorative que je rejette, dont je me fiche, pas ton avis dans sa globalité.
Un peu comme si tu me disais que tu préférais les pommes et que pour disqualifier cette préférence, j'affirmais "typique des Nazis ça".
J'estime que ces termes ne font pas avancer la discussion, peut être à tord.

En tout cas, aucune hostilité ressenti ou voulu de ma part à ton égard ou à l'égard de tes messages.

Citation:

Bah alors c'est là dessus où on va pas réussir à se comprendre je pense. Pour moi, la notion d'attribut sexuel est clairement sociétal et intimement lié à la morale. :x Donc que ça te plaise ou non, nous avons des points de vue divergents là dessus (ce qui risque de ne pas être très productif de poursuivre le débat là dessus)


Ton opinion n'a pas de valeur émotionnelle pour moi, donc pas vraiment de "que ça me plaise ou non" (attention, je dis pas qu'il n'a pas de valeur pour moi, juste qu'elle n'est pas émotionnelle).
Pourrais tu m'expliquer en quoi, pour toi, considérer une partie du corps comme sexuelle ou non à une valeur morale, bonne ou mauvaise ?


DantonSlip - posté le 03/10/2020 à 19:52:04 (344 messages postés)

❤ 0

Bloqué dans la treizième dimension

Sylvanor a dit:

On n'est pas forcés de s'arrêter à ce stade-là comme si c'était un mur infranchissable.


Bah en général, j'vois souvent les débats mal se finir aussi. D'où le fait que j'ai pas non plus envie de partir dans un truc vain qui va demander beaucoup trop d'énergie pour rien.

Sylvanor a dit:

Pourquoi est-ce que l'attribut sexuel serait sociétal et lié à la morale?


NovaProxima a dit:

Pourrais tu m'expliquer en quoi, pour toi, considérer une partie du corps comme sexuelle ou non à une valeur morale, bonne ou mauvaise ?


Ta vision de ton corps, elle t'es inculquée par ton exploration de celui-ci, mais également parce que l'on t'apprends (école, parents, etc.) et des influences autour (pub, produits culturels, etc.) . Nous sommes dans un pays qui a des racines judéo-chrétiennes et même sans être pratiquants ni religieux, nous avons des mœurs/morales qui nous viennent de cet héritage. Ces mœurs ont fortement influencés notre manière d'envisager le corps de l'autre ainsi que son propre corps (que ce soit le fait que les règles, par exemple, soient restées longtemps tabou/mal vues, pour ne citer que cet exemple. J'avais lu un excellent bouquin sur ce sujet y a quelques années, faudrait que je retrouve les références).

Parce qu'en soit un corps biologique, techniquement, tu n'y projette rien. Le corps humain n'est qu'une machine qui a différents organes liés à des fonctions. Après la sexualisation de certaines parties du corps, ça tiens de la morale et de la manière dont la société à érigé ces parties du corps à tel ou tel degré de sexualisation.

Sylvanor a dit:

Sur la loi qui définit l'agression sexuelle, j'ai été un peu curieux je suis allé voir et j'ai été assez étonné de ne pas voir de liste des parties du corps concernées.


A la base, je me penchais surtout sur le fait que le torse des femmes ne devrait pas être moins/plus sexualisé que celui des hommes. Après oui, la loi est celle-ci :
https://www.gisti.org/spip.php?article2398#:~:text=Article%20222-22%2C%20contrainte%2C%20menace%20ou%20surprise


NovaProxima a dit:

En tout cas, aucune hostilité ressenti ou voulu de ma part à ton égard ou à l'égard de tes messages.


Ok, au temps pour moi alors, l'écrit est toujours un peu compliqué pour comprendre les subtilités qui passent bien à l'oral.

www.dantonslip.com


Adalia - posté le 04/10/2020 à 21:40:49 (3009 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Concernant la question des parties du corps concernées, j'ai posé la question à un pote qui a fait droit ; il m'a dit que c'est parce que c'est l'ensemble du corps qui peut être concerné. Ce qui importe n'est pas la zone du corps, mais l'acte qui est fait. Par exemple, s'il y a une rixe de barre et que l'on donne un coup de poing dans le sein de quelqu'un, ça ne sera pas une agression sexuelle. Mais palper, caresser, lécher, etc, le torse de quelqu'un peu importe son type, en sera a priori une. L'intention est très importante en vérité dans la justice ; sinon on ne dissocierait pas homicide volontaire et involontaire. Entre agression physique et agression sexuelle, les deux sont illégaux mais différent fondamentalement par l'intention.


Sylvanor - posté le 05/10/2020 à 19:10:35 (23121 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Ah oui, bon c'est logique, oui, merci Adalia.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Nemau - posté le 06/10/2020 à 01:54:54 (47484 messages postés) - admin -

❤ 1

The inconstant gardener

Je viens mettre ma zutre car le débat devenait trop amical là. =>[]

Citation:

la poitrine est un attribut sexuel, elle porte en elle une dimension érotique chez la femme

D'accord, mais d'un autre côté, pour certaines femmes le port d'un soutien-gorge est un inconfort. Donc je ne sais pas quelle est la solution la plus juste concernant le "no bra", je dis simplement qu'il faut prendre en compte cette gêne lorsqu'on réfléchit à la question de l'imposition d'une "chaste fermeté".

Citation:

https://www.femina.fr/article/elle-ne-porte-plus-de-soutien-gorge-voici-les-effets-sur-sa-poitrine

J'ai cliqué sur le lien mais c'est pûrement par intérêt scientifique bien sûr. =>[]

Citation:

Il est à mon sens incohérent de défendre cette différence de traitement, mais en parallèle, d'affirmer que la poitrine de la femme n'a rien de sexuel et est comme celle de l'homme.

Finalement on est à peu près tous d'accord là-dessus (dans mon cas je n'ai pas d'avis tranché sur le sujet mais en attendant, voilà). Donc peut-être que si le téton d'Oniromancette-gate avait eu lieu aujourd'hui j'aurais été davantage soutenu. :pense :D

Citation:

Trotter => Un truc tout bête qui peut expliquer les différences de vêtement, c'est qu'aujourd'hui on peut avoir des températures caniculaires dès Mai/Juin, et jusqu'à Septembre, d’où l'envie de plus se dévêtir.

Ce qui était peut être moins le cas avant quand il faisait moins chaud.

image



Citation:

La poitrine masculine est un organe sexuel, oui ou non, qu'on soit homo ou hétéro. La question n'est pas de savoir si elle est érogène. Chacun a ses fantasmes.

Je peux me tromper mais je crois que tu te méprends sur le sens du mot "érogène". Il signifie justement la particularité des zones susceptibles de fournir un plaisir sexuel indépendamment des fantasmes/de la sexualité propres à chacun.

Citation:

J'aurais tendance à me dire qu'il y a un "contact de type sexuel" quand on touche un organe sexuel.

Il me semble que c'est plus compliqué que ça. La société peut conditionner les individus à trouver érotisant tel ou tel contact même si celui-ci n'implique pas des zones érogènes.

Citation:

Après vous me direz, mettre la main aux fesses d'une fille c'est sexuel

Voilà.

Citation:

A mon sens, là comme ça, je dirais qu'il faut en rester aux organes sexuels, sinon tout devient sexuel.

Je pense qu'il faut prendre en compte le conditionnement de la société sur les gens. Si la société conditionne les femmes à percevoir leurs fesses comme une zone faisant partie de leur intimité/sexualité, elles vont vivre une main aux fesses comme une véritable agression sexuelle, au lieu de le vivre comme un simple contact non désiré. Comprenons-nous : elles vont le vivre ainsi indépendamment de leur opinion sur la question, elles ne vont pas "choisir" de ressentir cette agression comme une agression sexuelle. Et puis, une chose qui renforcera ce sentiment de vivre une agression à caractère sexuel, c'est l'intention supposée mais probable de l'agresseur : elles se douteront que la personne le fait par jeu/plaisir sexuel, ce qui va renforcer leur dégoût, leur sensation de véritable agression sexuelle.

Bref, je pense qu'on ne peut pas dire aux femmes "les fesses sont une zone comme une autre donc vous ne pouvez pas blâmer le contact d'autrui avec vos fesses davantage que vous blâmez le contact d'autrui avec une partie lambda de votre corps". Elles n'ont pas choisi de considérer leurs fesses comme une zone sexuelle, c'est le conditionnement de la société qui leur a imposé ça.



Citation:

Par exemple beaucoup d'hommes sont bien au courant que l'orgasme prostatique existe et pour autant ça ne les incites pas à se faire sodomiser.
Tu vas me dire que c'est une réaction de "mascu toxique", je m'en moque, je décris juste les faits. Que certaines communautés y apposent des adjectifs péjoratifs, ça ne m'interesse pas.

Tu devrais t'y intéresser, pourtant. "Décrire juste les faits" ce n'est pas expliquer leur provenance. Certes, la plupart des hommes hétéros ne veulent pas se faire sodomiser, même lors de rapports sexuels hétéros (femme + jouet sexuel). Mais ce n'est peut-être pas une simple préférence naturelle. La société a un impact là-dessus. Des millénaires (pas tout à fait terminés) d'homophobie ont formaté l'inconscient collectif hétéro masculin. "Enculé" n'est pas devenu une insulte par hasard. Tout ça pour dire : l'homme hétéro est très fortement condtionné à rejeter la sodomie, indépendamment du plaisir/déplaisir physique réel que ça lui procurerait. Donc, oui, ici DTS a raison de parler de masculinité toxique.

Citation:

"la masculinité toxique"... j'ai pas envie de rentrer là dedans et tout ce que ça sous entends, j'ai pas le temps.
En tout cas, appel ça comme tu veux, masculinité toxique, virilisme, société patriarcale, machisme, satanisme, filsdeputisme, pourquoi pas, mais le fait est que : la quantité de personne définissant le fait de toucher le torse d'un homme sans son consentement "d'agression sexuelle" doit être infini décimale. Et parralellement la quantité de personne définissant le fait de toucher le torse d'une femme sans son consentement "d'agression non-sexuelle" doit être infini décimale.
Maintenant comme dis plus haut, l'avis particulier de Mme Michu, de la communauté des chasseurs de France, ou des collectifs féministes, LGBTQIA+, ce n'est pas le sujet.

Si, c'est le sujet. Cette section du forum ne se nomme pas "débats dans lesquels il est interdit de chercher à expliquer les causes des phénomènes". Me vient en tête la scène du repas dans American History X, où le héros se borne à parler du fait que statistiquement les noirs commettent plus de crimes que les blancs, puis il se dispute avec sa sœur lorsque que cette dernière lui parle des phénomènes sociaux qui génèrent de telles statistiques. Il ne veut pas en entendre parler.

Citation:

Mwé, j'suis pas fan de la justice à géométrie variable en fonction de la mentalité de chacun.
Je préfère la justice qui se pose sur des bases communément partagées par quasi tout le monde.

Je rejoins DTS quand il dit qu'il ne faut pas nier pour autant nos individualités : nous avons tous un corps différent ainsi qu'une psychologie différente. Si une fille vit sincèrement comme un énorme traumatisme le fait que l'on touche son épaule, et que je le sais, je ne vais pas la lui toucher en m'abritant derrière le fait qu'aux yeux de la loi c'est une zone du corps comme une autre. Si je lui touche son épaule j'aurai commis un mauvais acte.

Citation:

Tu dis que les torses des hommes sont aussi herogènes que la poitrine des femmes.
Je dis que personnellement, j'ai jamais vu/lu/entendu de témoignage d'homme ayant des orgasmes au torse

Et quand il tente de t'expliquer pourquoi tu n'as jamais vu/lu/entendu ça tu lui réponds "on s'en fiche ce n'est pas le sujet". Le souci que j'ai avec ta façon de procéder Nova, c'est que trop souvent tu n'es pas loin de nier le conditionnement de la société sur les individus, en tout cas c'est l'impression que j'en ai. La question du torse des hommes, au fond je n'en sais rien, tout ce que je dis c'est que si une majorité d'hommes ne ressentent aucun plaisir à se faire caresser le torse c'est peut-être une question biologique, mais ça peut tout aussi bien être une question de conditionnement. Il suffit de se rappeler que la société, surtout par le passé mais même encore aujourd'hui, fait refouler à certains homosexuels leur sexualité : c'est dire si nos esprits peuvent être conditionnés, jusqu'à une modification de nos ressentis.

Citation:

Désolé, c'est l'utilisation d'une dénomination à but volontairement péjorative que je rejette, dont je me fiche, pas ton avis dans sa globalité.
Un peu comme si tu me disais que tu préférais les pommes et que pour disqualifier cette préférence, j'affirmais "typique des Nazis ça".
J'estime que ces termes ne font pas avancer la discussion, peut être à tord.

Dans son cas le traiter de nazi serait factuellement faux. En revanche, parler de "société sous l'emprise d'une masculinité toxique" est selon moi une opinion recevable, qu'on soit d'accord avec ou non. Cette opinion ne stipule pas que tous les hommes hétéros agissent mal, ni que parmi les hommes hétéros qui agissent mal tous ont conscience d'imposer quelque chose au reste de la société. Elle dit simplement que notre société a, globalement, une certaine orientation concernant les rapports hommes/femmes et hétéros/homos, et qu'une grande partie de ceux qui tirent (inconsciemment) avantage de cette orientation agissent (inconsciemment toujours) de manière à la faire perdurer.



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


Falco - posté le 06/10/2020 à 09:41:24 (18073 messages postés)

❤ 0

Indie game Developer

Citation:

D'accord, mais d'un autre côté, pour certaines femmes le port d'un soutien-gorge est un inconfort. Donc je ne sais pas quelle est la solution la plus juste concernant le "no bra", je dis simplement qu'il faut prendre en compte cette gêne lorsqu'on réfléchit à la question de l'imposition d'une "chaste fermeté".



Yes!
Pour moi la solution elle est obvious : si ça gène les femmes, alors elles devraient être libres de ne pas en mettre.
C'est déjà le cas au Canada, et tout se passe très bien, d'ailleurs personne se trimbale à poil (homme comme femme) alors que c'est légal.

Je suis totalement pour le no bra, et je pense que ça va devenir une normalité d'ici quelques années.

Inexistence Rebirth - Inexistence - Portfolio


Adalia - posté le 06/10/2020 à 11:19:14 (3009 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Le soutif c'est inconfortable au possible, ça fait plus de deux ans que j'en mets plus perso'.. et si un jour une loi passe pour le rendre obligatoire, faudra que ça le soit pour les mecs aussi alors. La discrimination dans la loi, c'est dégueulasse (mais ça existe)

Concernant la "dimension érotique" de la poitrine féminine (je pense qu'on peut se mettre d'accord sur le fait que socialement, c'est indéniable), je tiens à préciser (j'ai eu l'impression en lisant que tout le monde n'est pas au courant) que c'est également le trait physique n°1 des mecs pour l'attirance. Chez les personnes androphiles, c'est quasi-systématiquement LE truc qui rend horny. C'est pas pour rien que, par exemple, Paing Takhon a autant de succès xd

Concernant le côté érogène, je vais me baser sur mes expériences et mes proches pour en parler ; globalement j'ai pu voir à peu près la même tendance chez tout le monde, à savoir que dans la majorité c'est franchement bof la poitrine, mais que y'en a quand même une bonne partie pour qui c'est agréable (je dirais 40%, à vue de pif de pourcentage maker). Par contre, les femmes, surtout en couple hétéro, c'est la poitrine qui est le truc n°1 pour simuler. Les mecs ont généralement du mal à accepter le truc, mais pour ceux qui se laissent tenter, ça donne globalement le même résultat. Je n'ai jamais connu de personne ayant d'orgasme mammaire, ça reste super rare. Par contre, j'ai connu une personne qui en avait avec le dos et une autre avec les genoux.

Concernant le fait d'être un organe sexuel, biologiquement parlant, c'est simple, qu'il y ait des seins ou non ça n'en est pas un. La fonction de la poitrine c'est d'allaiter, ce qui n'est pas un acte sexuel. Par contre, c'est une caractéristique sexuelle secondaire, mais son absence également. Mais à ce compte là, l'épaisseur du squelette, l'écartement du bassin, les poils, etc, le sont aussi.


Sylvanor - posté le 06/10/2020 à 18:48:12 (23121 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Je rejoins DTS quand il dit qu'il ne faut pas nier pour autant nos individualités : nous avons tous un corps différent ainsi qu'une psychologie différente. Si une fille vit sincèrement comme un énorme traumatisme le fait que l'on touche son épaule, et que je le sais, je ne vais pas la lui toucher en m'abritant derrière le fait qu'aux yeux de la loi c'est une zone du corps comme une autre. Si je lui touche son épaule j'aurai commis un mauvais acte.



Le symétrique doit valoir aussi: si je touche par inadvertance l'épaule de la nana, ou si je la touche délibérément mais sans savoir (ou en ayant oublié) que ça équivaut pour elle à un traumatisme, je ne dois pas me voir condamné par la loi comme si j'avais exercé sur elle des violences (ni a fortiori des violences sexuelles).
Ici on retrouve la notion d'intention évoquée par Adalia dans le post d'avant qui me semble importante.

Sur les soutifs franchement si ça fait du bien aux nanas de pas en mettre moi ça me va hein, de toute façon c'est pas les soutifs qui cachent. A la limite moi les nanas se promèneraient torse nu j'y verrais pas d'inconvénient vous savez. :D
Mais bon à l'école je pense qu'il faut éviter toute érotisation, donc si c'est pas les soutifs qui sont obligatoires, il faudrait quand même éviter qu'on voie les tétons en relief derrière le t-shirt, peu importe le moyen utilisé pour.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Nemau - posté le 08/10/2020 à 15:01:43 (47484 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

Citation:

C'est déjà le cas au Canada, et tout se passe très bien, d'ailleurs personne se trimbale à poil (homme comme femme) alors que c'est légal.

Ça ne m'étonne pas que ce soit légal dans certains pays car au fond, l'attirance sexuelle est principalement une question de contexte. Une femme nue, même bien fichue, ne sera pas si attirante que ça si elle est en train de faire ses courses ou d'attendre le bus. D'ailleurs je crois savoir que sur les plages nudistes les hommes n'ont pas particulièrement de problèmes d'érections incontrôlées. Exemple plus courant : une femme qui allaite son enfant n'est pas une scène érotisante.

Citation:

Le symétrique doit valoir aussi: si je touche par inadvertance l'épaule de la nana, ou si je la touche délibérément mais sans savoir (ou en ayant oublié) que ça équivaut pour elle à un traumatisme, je ne dois pas me voir condamné par la loi comme si j'avais exercé sur elle des violences (ni a fortiori des violences sexuelles).

Tout à fait. Autant pour les seins ou les fesses l'homme n'aura pas l'excuse de l'ignorance car ce sont des zones intimes pour une majorité de femmes, autant pour les épaules la femme concernée serait un cas particulier.



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


Sylvanor - posté le 08/10/2020 à 16:13:51 (23121 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

une femme qui allaite son enfant n'est pas une scène érotisante.



Euh ben euh je sais pas moi j'aime bien je me dis toujours que le bébé c'est un salaud je prendrais bien sa place... :barbu

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Nemau - posté le 08/10/2020 à 16:19:44 (47484 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

Oui bon vu comme ça forcément. xD

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


AzRa - posté le 08/10/2020 à 16:21:34 (10651 messages postés)

❤ 0

Ouais c'est relou cette asymétrie. En général les femmes aimeraient juste pouvoir alléter sans qu'on sexualise leurs boobs à ce moment-là mais pour un homme c'est pas si simple que ça. Enfin bon en général les occidentales elles posent leurs couilles sur la table, à ce niveau, si j'ose dire. Je m'en fais pas trop pour elles. De mon côté well je détourne le regard parce qu'y a rien à faire, je peux pas regarder un boob sans le voir de la même façon qu'on regarde un porte-manteaux sans le voir.

阿彌陀佛, 阿彌陀佛, lève ton verre, lève ton verre !

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138

Index du forum > Débats > Topic général des dra... des débats


repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers