Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV

Apprendre
RPG Maker

Guides
Tutoriels
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Tutos: Approximer les fonctions cos et (...) / News: RMN Music Pack 2 enfin sorti ! / Divers: RPG Maker Paper patch 1.5.6 / Interviews: FoxFiesta (Aurélien Dos (...) / News: Alex d'or 2020 : Fin des tests et (...) / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

168 connectés actuellement

10768482 visiteurs
depuis l'ouverture

9 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

BloGecko

ConsoleFun

Le Comptoir Du clickeur

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Liste des messages insérés dans des blogs

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16


Tyroine - posté le 25/09/2020 à 23:41:08 (9638 messages postés)

❤ 0

Narcissique psychopathe

Retours sur le jeu Mafia
On ne peut qu'être d'accord je l'ai fait pendant le confinement <3







Je viens de terminer le remake de Mafia 1 en 13h. Oui "seulement" 13h parce que c'est avant tout un jeu narratif originalement sorti en 2002, ce n'est pas un GTA-like. J'ai seulement fait l'histoire, la durée de vie me semble bien équilibrée. Il y a évidemment moyen de jouer en mode libre pour s'amuser à faire des conneries, collectionner tous les véhicules du jeu ou quelques objectifs secondaires, mais ce n'est pas un open-world avec 36 000 choses à faire et des activités partout, la modélisation de la ville sert principalement l'histoire. J'avais fait l'original de 2002, je devais avoir dans les 12 ans... c'était franchement un de mes jeux préférés PC de l'époque, et je ne l'ai pas fait depuis très très longtemps donc ce remake a réveillé en moi une nostalgie vraiment exceptionnelle.


Les +

+
La ville fictive de Lost Heaven est splendide. Les effets atmosphériques et météorologiques, les lumières et l'éclairage, la modélisation générale de la ville et des voitures sont vraiment chouettes. Le jeu n'a pas bénéficié d'un budget AAA il me semble, donc certains diront que les visages et leur animation font un peu datés, ce qui n'est pas complètement faux, mais j'ai personnellement trouvé les visages suffisamment expressifs, le jeu ne m'a jamais paru "laid". L'atmosphère des années 30 est superbement rendue, on se sent bien dans cette époque particulière qui transpire la classe et la fidélité au jeu original est largement respectée.

+ La narration est évidemment le point fort de Mafia 1. Il faut quand même garder en tête que le remake essaye d'être le plus fidèle possible à l'expérience d'origine tout en la modernisant. C'est super intéressant de suivre cette histoire de mafieux sur plusieurs années, d'assister à l'évolution du personnage central. La plupart des personnages sont par ailleurs bien écrits même s'ils paraissent un peu clichés, on finit facilement par s'attacher aux deux amis de Tommy et le dernier quart m'a franchement embrumé les yeux. :F Le drama fonctionne toujours aussi bien même si on ressent quand même que certains aspects de la narration viennent d'un jeu de 2002... et ce n'est pas une critique, à l'époque le jeu était incroyable et sa façon de chapitrer l'histoire avec des time-stamps est bien gérée ici encore.

+ Le rythme du mode histoire est parfaitement calibré pour les joueurs qui cherchent simplement à faire cette dernière sans trop se prendre la tête. Particularité de ce remake, le mode histoire est dissocié du mode libre, contrairement à l'original; ce qui fait qu'on perd beaucoup moins de temps en allers retours d'un point A à un point B, B étant le lancement d'une mission, d'un chapitre. De fait, tout s'enchaîne suffisamment vite et on ne s'ennuie jamais. Le jeu est court oui, 12-13h certains diront que c'est peu... mais l'est-ce vraiment ? A t-on nécessairement besoin de plus pour raconter ce type d'histoire très "cinématographique" ? Personnellement j'ai trouvé que le jeu sait s'arrêter avant que ça ne devienne trop long et répétitif.

+ Le gameplay a évidemment été modernisé pour coller aux standards du third-person avec couverture. Aucune originalité ici, mais ça fait suffisamment le taff. Je dirais même qu'une fois qu'on a le coup de main, c'est assez excitant de sprinter d'une couverture à une autre pour prendre les ennemis à revers pour leur mettre un bon gros coup de fusil à pompe, balancer des molotov, mitrailler avec un tommy-gun, mettre des headshot avec un fusil à verrou ou leur papater la gueule à main nue. Le jeu ne brille pas nécessairement au delà de ça, mais ma foi c'est fonctionnel et plutôt cool, il le faut bien vu que des phases de shoot... y'en a absolument tout le temps. Normal, c'est un jeu de mafieux.

+ Les doublages en VO sont excellents, vraiment. Les accents américo-italiens me font bien marrer, tu sens que les comédiens de doublage sont ultra investis dans leurs personnages et ils donnent vie à leurs personnages avec brio, amenuisant de fait la légère carence technique des animations. De ce que j'ai entendu la VF est de bonne qualité, celle de l'original était vraiment excellente, mais je conseille sans sourciller de jouer en VO vu qu'on est dans une ville fictive typiquement américaine et que les différents accents permettent une immersion plus sympa en anglais. Cela dit, à l'instar d'un GTA, le jeu est parfois très bavard pendant qu'on conduit, donc si ça vous sort trop du jeu, je suppose que la VF est bienvenue pour vous. Après honnêtement c'est pas un GTA, si vous jouez en réaliste il faut faire attention à ne pas faire d'excès de vitesse quand la police est aux alentours, il y a un limitateur de vitesse très pratique qui évite de se prendre la tête et rouler peinard en profitant du panorama et des musiques jazz des années 30.

+ L'OST symphonique est excellente. On se croirait vraiment dans un pur film de mafieux, les orchestrations sont épiques, dramatiques, drôles parfois, tout est fait pour plonger dans cette histoire et y croire.


Les -

- Comme dans l'original, il y a vraiment trop de touches à configurer :F C'est pas un vrai défaut mais y'a tellement d'actions paramétrables que j'ai eu la flemme de tout personnaliser, mais des fois c'était compliqué. J'ai donc fini par alterner entre manette pour les phases de conduite et de corps à corps et clavier-souris pour les phases de shoot. Un vrai jongleur :rit2 mais bon les phases sont repérables très facilement donc ça m'a pas tant dérangé que ça dans le flow du jeu. Le problème c'est que la conduite est vraiment beaucoup plus simple à la manette qu'au clavier, et inversement les gun-fights sont beaucoup plus fluides et jouissifs à la souris qu'au pad vu que le joystick se traîne un peu le cul... tu peux régler ça dans les options, mais bon je suis pas un joueur "manette" pour les shooters de toute façon.

- Basé sur un modèle de 2002 oblige, le jeu souffre un peu de manque de diversité dans sa construction. Si l'on finit quand même par opérer dans des lieux assez originaux tout du long (une église, une banque, un musée etc...), du début à la fin ça va quand même rester plus ou moins la même chose. Cinématique, baston baston baston, courir, cinématique, fuite en bagnole, cinématique, phase d'infiltration bateau... J'espère que vous aimez les phases de shoot lol. Bref, encore une fois le jeu mise vraiment davantage sur sa narration que son gameplay et son inventivité, on est clairement loin d'un GTA5 en terme de diversité d'objectifs, mais c'est pas grave vu que le jeu se termine en 10-13h, avant qu'on commence à vraiment trop se lasser du rythme. Cela dit, ils ont gardé une mission légendaire de l'original, la course en voitures de course... qui était déjà un enfer à l'époque XD Que ça soit en maniabilité ou juste en difficulté pour finir premier, je jouais en difficile et je me suis cassé les dents pendant 1h avant de baisser la difficulté en facile et gagner du premier coup. Je vous conseille vivement de faire de même :rit2 C'est à partir de là que j'ai compris que conduire à la manette était quasiment indispensable.

- Si l'optimisation du jeu m'a paru ok (je joue en ultrawide et mon framerate était plus qu'acceptable), par contre j'ai eu des crash à gogo, c'était gonflant. J'ai l'impression que la version PC se fait un peu défoncer, je vous conseille peut-être d'attendre de possibles patchs, sinon de vous armer de patience et de tolérance. J'ai bien du en avoir une vingtaine tout du long, ça va que j'étais vraiment à fond dedans et que j'ai beaucoup aimé le jeu, mais c'était agaçant.

- Le jeu se modernise aussi pour le pire en étant trop assisté... On a ce gros marqueur de quête jaune pétant qui vient complètement péter l'immersion et constamment montrer aux joueurs où exactement aller. Alors ça va éviter certains joueurs d'errer pour rien en cherchant, mais bon ça ruine un peu l'immersion et le plaisir de chercher. Le jeu est également ultra scripté, c'est pas bien grave vu que c'est un jeu narratif mais ça casse complètement certaines séquences. Il y a une mission avec une grosse fusillade dans un aéroport, j'ai rushé vers l'objectif de quête à un moment pour me mettre à l'abris... et en fait ça a fini la mission en considérant que j'avais tué tout le monde... wow, n'importe quoi. Tant que l'illusion est là ça va, mais quand on tombe sur ce genre d'aberration, ça la fout un peu mal.

- J'ai trouvé qu'il y avait peu de musiques de radio. J'ai lu qu'ils avaient pas eu les droits pour remettre celles de l'originale, je comprends pas trop pourquoi vu que ce sont des musiques d'époque mais bon j'y connais rien. Les musiques sont quand même chouettes en soi. Après attention je parle vraiment des musiques sur la radio des voitures, les musiques pendant les cinématiques, le thème principal... tout est franchement réussi, c'est clean et y'a notamment une musique de course poursuite aux sonorités italienne très marrante.







Bref, moi j'ai adoré. Ca m'a permis de replonger dans mon début d'adolescence en HD, c'est une expérience que j'avais oubliée parce que le jeu est vraiment vieux, mais franchement je l'adorais. J'ai remarqué avec joie que le jeu original... est sur steam :surpris Je pense franchement rester dans la vibe Mafia 1 et me le refaire.

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


AzRa - posté le 14/09/2020 à 15:49:06 (10519 messages postés)

❤ 2

Reconnaître le véritable matcha
J'avais déjà un peu touché au sujet dans les blablas mais en fait je me dis que c'est autant créer un topic dédié.

Je me suis mis à comparer dans un esprit d'analyse différents produits vendus à Taiwan (et peut être ailleurs : il y en a plusieurs dont je sais qu'ils sont exportés à l'étranger) sous le nom de matcha et des véritables matchas de Marukyu Koyamaen que j'avais achetés en ligne parce qu'ils sont introuvables même en boutique spécialisée à Kaohsiung où je vis.

J'ai fait ça par curiosité et puis aussi parce que je ne suis pas sûr de ne pas m'être fait accuser d'élitisme par le passé dans les blablas en dénigrant les "matchas" de qualité inférieure :clown.

Aussi je vais parler de poudre de thé vert vs matcha ici : comme vous le savez peut-être toutes les sortes de thé proviennent du même arbre. C'est un peu comme les olives en fait. Les noires sont juste des vertes qu'on a laissé mûrir plus longtemps. La différence commence avec la façon dont il est cultivé (les plantes qui vont donner du matcha reçoivent moins de lumière pour en augmenter le taux de chlorophylle et de théine), et se continue dans la façon dont la feuille est par la suite traitée. Donc non, moudre une feuille de thé vert ne donne pas du matcha. Ça donne du thé vert moulu et ça se voit à la couleur, à l'odeur et au goût.

Avertissement : il va y avoir beaucoup de photos (toutes prises avec mon smartphone).

Du coup j'ai acheté 4 paquets de fabriquants différents : Tradition, Taiwan Cha Ren, Emperor Love, et Barista Coffee (je n'ai pas vérifié s'ils avaient véritablement une connection avec les cafés Barista).
Le format selon lequel ils se présentaient n'était pas toujours identique, donc je vais le préciser pour chaque. Y en avait qui se présentaient en petits sachets avec une seule dose avec ou sans lait en poudre/sucre intégré, et y en avait qui se présentaient sous la forme de gros sachets de 200g de poudre pure.

A titre de comparaison pour la suite, voici des photos de la poudre et du thé préparé et prêt à être consommé de Yugen, de chez Marukyu Koyamaen, du vrai matcha japonais (vous pourrez voir que j'ai upgradé mon skill de préparation, ça a une apparence beaucoup plus jolie maintenant :p) :
image image image
Les 3 photos ci-dessus sont donc l'étalon, le vrai matcha qui va servir à comparer avec ceux plus bas.

A titre de comparaison aussi, la poudre de vrai matcha la moins chère que je connaisse c'est celle de Wakatake et elle coûte environ 11~12 euros/100g. Le Wakatake c'est le degré de base, celui qui sert théoriquement à faire la cuisine (en vrai il est très bon à boire aussi). On fait pas moins cher tout en restant dans les vrais matchas. Ça sera mon étalon en matière de prix pour ce qui va suivre.

1) Je commence par le sachet de 200g de poudre pure de chez Tradition :
image

La poudre :
image

Pour comparaison la revoilà côte-à-côte avec le Yugen :
image

Le thé :
image

Côte-à-côte avec le Yugen :
image

Disclaimer : j'ai utilisé un simple fouet normal (du genre pour battre les oeufs) pour la mélanger au lieu de mon fouet en bambou parce qu'en voyant la couleur de la poudre j'ai jugé que ça ne valait pas la peine. Donc oui il ne mousse pour ainsi dire pas mais sur ce point spécifique c'est pas forcément sa faute : c'est pas facile de faire de la mousse avec un fouet normal.

Vu la couleur ce n'est pas du matcha. Le vrai matcha c'est un très beau vert, très clair (dû à la quantité accrue ce chlorophylle dans la feuille). Là cette poudre elle est jaune/brune/grise. Dans le meilleur des cas c'est de la poudre de thé vert moulu. C'est ce qui est d'ailleurs écrit en petit caractères à côté du "matcha" lui en gros caractères, à l'avant de l'emballage et de nouveau dans les ingrédients à l'arrière :
image

A l'odeur la poudre est plutôt astringente, contrairement à du vrai matcha dont l'odeur est très fraiche.
Au goût il n'était pas mauvais, légèrement astringent mais c'est pas forcément alarmiste : c'est pas anormal pour du thé vert de qualité moyenne/basse si c'est bien ce que c'est.

Aussi, s'il subsistait le moindre doute encore : ces sachets coutent 4.84 euros/200g, soit quelque part en 4 et 5 fois moins cher que la poudre de vrai matcha la moins chère que je connaisse.

2) Les dosettes de Taiwan Cha Ren (poudre pure)
image

Mention spéciale à l'emballage : c'est celui qui a bénéficié du plus d'attention du lot. Il fait vraiment envie.

La poudre avec son sachet de dosette sur un sopalin (spoiler : il est immonde, ce thé, c'est pour ça qu'après en avoir préparé un j'ai pris une autre dosette pour la verser sur un sopalin, je compte jeter le reste de toute façon)
image

Le thé préparé avec son emballage à côté :
image

De nouveau, je ne pense pas que ce thé aurait moussé si je l'avais préparé correctement, mais une fois de plus et comme pour celui plus haut, je ne lui ai pas laissé sa chance quand j'ai vu sa couleur, donc l'absence de mousse ne veut une fois de plus rien dire.

Au goût et à l'odeur : quelque part entre le détergent et le savon de vaisselle. Je n'exagère pas. Il est vraiment dégueu, celui-là. Et c'est vraiment l'image du détergent qui m'est venue la première à l'esprit.

Et je rappelle qu'ils vendent ça sous le nom de "Matcha". Il y a très peu d'anglais sur l'emballage, et en l'occurence les ingrédients sont seulement écrits en chinois, mais les voilà :
image
En français : "100% matcha". Voilà. Point. C'est le seul ingrédient.

Prix : à peu près 6 euros pour 32g (de mémoire, je n'ai pas gardé le ticket de caisse), soit... 1,5 fois plus cher que le Wakatake :pfr. Il y en a qui se font pas iech.

3) Les dosettes d'Emperor Love (poudre de lait et sucre inclus)
image

La poudre avec sa dosette à côté :
image

Le thé en lui-même :
image

De nouveau, pas de mousse, mais tout comme celui de Barista Coffee qui va venir après et contrairement à ce que j'aurais pu faire avec les deux autres, la condition de sachets de "matcha latte" n'impliquait pas l'utilisation du fouet : c'est supposé se touiller avec une cuiller et ne pas faire de mousse par définition.

Au goût : du sucre. Difficile d'en tirer autre chose. Il y a un paquet d'exhausteurs de goût en tout genre aussi écrits sur l'emballage, donc bon...

Niveau prix, il coute environ 5 euros pour 240g, soit le même prix que le Wakatake, mais il faut prendre en compte la présence de tous les éléments style sucre, lait en poudre et tous les produits au nom de chimie (genre "sodium silicoaluminate") qui sont présents sur l'emballage. Du coup c'est un peu difficile de comparer.

4) Les dosettes de Barista Coffee (poudre de lait et sucre inclus)
image
Celui-là en fait je l'ai testé il y a un moment (et j'en ai en fait bu régulièrement pendant plusieurs semaines avant de me décider à acheter du vrai matcha en ligne), je n'ai pas pris de photos et je n'en ai pas racheté pour le faire mais c'était grosso-modo la même chose que les dosettes d'Emperor Love : très sucré. De mémoire leur thé était bien vert par contre, mais justement c'est là que le bat blesse : un jour je suis tombé sur un paquet dont le contenu des 6 dosettes était gris (un peu dans le genre de ceux d'Emperor Love justement). Colorants, donc. Je vous laisse tirer vos conclusions.

Prix : 4 euros/210g. Pareil que celui plus haut : ça ne veut pas vraiment dire grand chose en vrai vu qu'ils sont clairs et ouverts quant au fait qu'il n'y a pas que du matcha à l'intérieur mais qu'ils ne donnent pas les proportions, ce qui leur laisse pas mal de liberté en pratique.

Conclusion :
En vrai j'ai pas vraiment quoi que ce soit à dire sur les deux derniers vu qu'il sont clairs et honnêtes sur le fait qu'il y a une floppée d'autres ingrédients que du matcha dans leur poudre mais qu'ils ne donnent pas de proportions. En vrai on sait pas très bien quel pourcentage de matcha il y a vraiment dedans quoi.
Le premier il est un peu tendu du slip vu qu'il écrit "matcha" en gros sur l'emballage alors que ça n'en est pas, mais il joue sur l'ambiguité avec le thé vert, ce que je trouve moyennement honnête mais voilà quoi : au moins dans les ingrédients ils écrivent "thé vert" et non "matcha".
Le deuxième par contre il se réclame à 100% composé de matcha, or ça n'est pas le cas pour des raisons évidentes. Du coup Dieu seul sait ce qui entre réellement dans la composition de ces sachets. Je préfère ne pas y penser. Vous avez entendu parler des scandales alimentaires en Chine ? Y en a à Taiwan aussi, c'est juste qu'on en parle moins, mais ils concernent justement surtout les poudres, entre autres huiles, boissons énergétiques et vins rouges dont j'en ai moi-même déjà diagnostiqué deux suspects régulièrement servis à des mariages : le Une Grande Cathédrale Flamenco Deluxe oui oui, et c'est supposément un vin français, d'ailleurs :clown, et un autre supposément espagnol qui goûte lui aussi tout sauf le vin.

Par contre entre mes 5 matchas de chez Marukyu Koyamaen (y en a un qui n'est pas sur la photo de groupe) je ne vois pas une différence de goût suffisante pour justifier les différences de prix et niveau qualité, well, ce sont tous des vrais matchas auxquels on peut faire confiance quoi, au moins, donc je pense juste commander surtout du Isuzu (le deuxième en partant de la gauche) à partir de maintenant :
image
Le Unkaku (le petit à droite) est meilleur mais pas au point de justifier que le prix soit 4 fois plus élevé de mon point de vue. Pareil pour le Yugen qui m'a servi d'étalon photo. Je ne serais même pas certain de faire la différence entre lui et le Isuzu au cours d'un blind test d'ailleurs :wouah. Je vais pas vous les prendre en photo individuellement non plus, ils se ressemblent tous les 5 très fort (voir la photo du Yugen tout en haut). Y a bien une différence de finesse dans la poudre par contre, mais ça ne se voit pas en photo non plus, c'est juste que quand je les passe au tamis pour les affiner, plus ils sont chers et plus je dois y passer de temps. Les moins chers passent pour ainsi dire au travers du tamis tout seuls par contre.
Mais j'aimerais bien tester un autre fabriquant japonais maintenant, par contre. Mais les taiwanais c'est bon c'est non. C'est pas une spécialité taiwanaise, en même temps, le matcha, quoi.

Voilà donc pourquoi je disais que le matcha de qualité est buvable contrairement au reste de ce que je trouve à Kaohsiung, sinon, pour ceux qui se demandaient :grossourire.

Du coup si vous tombez un jour sur un matcha vendu à moins de 10 euros/100g posez-vous des questions :). C'est vraiment le prix plancher, ça, et c'est finalement pas si cher que ça : à 4g par tasse de 200ml ça fait 40 cents la tasse. C'est un peu plus cher que le café mais c'est pas non plus ruinant.

阿彌陀佛, 阿彌陀佛, lève ton verre, lève ton verre !

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Kenetec - posté le 21/08/2020 à 19:42:52 (11839 messages postés)

❤ 5

#News 4 - 21/08/2020
_________________________________________________

. Le jeu est pour ainsi dire quasi terminé.
Enfin disons qu'il est dans un état que je trouve satisfaisant pour une sortie.

Je peux donc aujourd'hui annoncer que :

Sortie du jeu le 31 Août 2020 !

_________________________________________________

En attendant, quelques nouveautés :

.Nouvel écran titre, dont je suis plutôt content.
A la base j'avais à peine prévu d'en mettre un, et puis une idée en amenant une autre, j'ai fini par faire ça.

image

.J'ai ajouté des Faceset pour les personnages importants.
C'est des Faceset en picture.
C'était gentiment lourdingue de repasser sur chaque dialogue pour tous les ajouter. Mais pas autant lourdingue que si j'avais du retoucher tous les dialogues pour ajouter les Faceset de base de RM2003 :p.

image

_________________________________________________

. Quelques images en vrac :

image

image

image

_________________________________________________

J'aimerais bien faire un trailer pour la sortie, mais je sais pas si j'aurais le temps d'ici le 31.

Voilà, rendez vous le 31 ! :)

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


HuLijin - posté le 08/08/2020 à 10:22:36 (853 messages postés)

❤ 2

Yeoun, mage-archère-louve

[FINI] Comparaison des commandes d'événement MV - MZ


Tags
[nouveau] : ajout par rapport à MV (une seule nouveauté, tout en fin de liste)
[modifié] : amélioration par rapport à MV (spoiler : je n'en ai pas vu beaucoup)
[déplacé] : rangé dans une autre catégorie par rapport à MV (supposition)
[supprimé] : disparu par rapport à MV Rien n'a disparu !



Pour les commandes déplacées et l'organisation des pages, ce n'est qu'une supposition faite à partir des codes des commandes. Peut-être que les commandes resteront à l'endroit où elles étaient sur MV. Et c'est aussi pour me simplifier la vie quand je me réfère à la doc.
Je me demande si ce ne serait pas l'ordre des commandes de VX et VX Ace. Mais comme je ne peux veux pas vérifier...




Chaque commande d'événement est précédée de son code (nombre à trois chiffres) et du nombre d'arguments (paramètres) nécessaires pour exécuter la commande.
Les commandes commencent à la ligne 9751 du fichier rmmz_objects.js pour la version 0.9.5.



Page 1

Message
Commande 101 (5 args) : Afficher le texte [modifié] (possibilité d'ajouter un nom)
• sous-commande 401 (1 args) : contenu du message (une ligne seulement)
Commande 102 (5 args) : Afficher les choix
• sous-commande 402 (1 args) : nom de l'option
• sous-commande 402 (1 args) : annulation
Commande 103 (2 args) : Entrer un nombre
Commande 104 (2 args) : Sélectionner un objet
Commande 105 (2 args) : Montrer le texte défilant
• sous-commande 405 (1 args) : contenu du message (une ligne seulement)

Programmation (flow control)
Commande 108 (1 args) : Commentaire [déplacé]
• sous-commande 408 (1 args) : ligne suivante du commentaire
Commande 111 (3 args) : Condition [modifié] (la condition sur la touche a été boostée : elle sait différencer Pressed = on appuie et on maintient la pression, Triggered = on appuie et on relâche et Repeated = comme le précédent mais on peut réappuyer dessus)
• sous-commande 411 (0 args) : structure logique sinon
Commande 112 (0 args) : Boucle
Commande 113 (0 args) : Interrompre la boucle
• sous-commande 413 (0 args) : structure logique répéter
Commande 115 (0 args) : Arrêter les événements
Commande 117 (1 args) : Événement commun
Commande 118 (1 args) : Placer une étiquette
Commande 119 (1 args) : Aller à l'étiquette

Gestion globale (game progress)
Commande 121 (3 args) : Modifier un interrupteur
Commande 122 (7 args) : Modifier une variable (addition, soustraction, multiplication, division entière et reste)
Commande 123 (2 args) : Modifier un interrupteur local
Commande 124 (2 args) : Modifier le chronomètre (basé sur le nombre de frames : 1 seconde = 60 frames)

Équipe (party)
Commande 125 (3 args) : Modifier l'argent
Commande 126 (4 args) : Modifier les objets
Commande 127 (5 args) : Modifier les armes
Commande 128 (5 args) : Modifier les armures
Commande 129 (3 args) : Modifier l'équipe (ajouter/supprimer un membre)

Configurations système (system settings)
Commande 132 (1 args) : Modifier la BGM des combats
Commande 133 (1 args) : Modifier le ME des victoires
Commande 134 (1 args) : Accès aux sauvegardes
Commande 135 (1 args) : Accès au menu
Commande 136 (1 args) : Combats aléatoires (présents ou non)
Commande 137 (1 args) : Formation de l'équipe
Commande 138 (1 args) : Apparence des fenêtres (changement de teinte)
Commande 139 (1 args) : Modifier le ME des défaites [déplacé]
Commande 140 (1 args) : Modifier la BGM des véhicules [déplacé]



Page 2

Déplacements (move)
Commande 201 (6 args) : Téléportation
Commande 202 (5 args) : Placer un véhicule
Commande 203 (6 args) : Placer un événement
Commande 204 (4 args) : Faire défiler la carte [modifié] (possibilité d'attendre la fin du défilement)
Commande 205 (2 args) : Déplacer un événement
Commande 206 (0 args) : Entrer/sortir d'un véhicule

Effets d'animation (character)
Commande 211 (1 args) : Invisibilité du héros
Commande 212 (3 args) : Afficher une animation
Commande 213 (3 args) : Afficher une bulle d'émotion
Commande 214 (0 args) : Effacer l'événement
Commande 215 (1 args) : Activer/désactiver la chenille [déplacé]
Commande 216 (0 args) : Regrouper la chenille [déplacé]

Image et climat (screen)
Commande 221 (0 args) : Effacer l'écran en fondu
Commande 222 (0 args) : Afficher l'écran en fondu
Commande 223 (3 args) : Modifier la teinte de l'écran
Commande 224 (3 args) : Flasher l'écran
Commande 225 (4 args) : Secouer l'écran

Temps
Commande 230 (1 args) : Attendre (en frames)

Effets visuels
Commande 231 (10 args) : Afficher une image
Commande 232 (13 args) : Déplacer une image [modifié] (on peut maintenant sélectionner le type de mouvement : normal, début ralenti, fin ralentie, début et fin ralentis - fonctions à croissances exponentielles derrière)
Commande 233 (2 args) : Faire tourner une image
Commande 234 (4 args) : Modifier la teinte d'une image
Commande 235 (1 args) : Effacer une image
Commande 236 (4 args) : Effets météorologiques [déplacé (screen)] (clair, pluie, neige, tempête - toujours aussi moche que sur MV... alors qu'on peut utiliser des particules maintenant)

Musiques et effets sonores (audio/video
Commande 241 (1 args) : Jouer une musique (BGM)
Commande 242 (1 args) : Arrêt en fondu de la BGM (en secondes, 1 seconde = 60 frames)
Commande 243 (0 args) : Mémoriser la BGM
Commande 244 (0 args) : Rejouer la BGM
Commande 245 (1 args) : Jouer un fond sonore (BGS)
Commande 246 (1 args) : Arrêt en fondu du BGS (en secondes, 1 seconde = 60 frames)
Commande 249 (1 args) : Jouer un effet musical (ME)
Commande 250 (1 args) : Jouer un effet sonore (SE)
Commande 251 (0 args) : Arrêter le SE
Commande 261 (1 args) : Jouer une vidéo (supporté : .webm ou .mp4)

Carte (map)
Commande 281 (1 args) : Affichage du nom de la carte
Commande 282 (1 args) : Changer le tileset
Commande 283 (2 args) : Changer de fond de combat
Commande 284 (5 args) : Changer de panorama
Commande 285 (5 args) : Récupérer les informations [modifié] Voir spoiler Edit du 15 août : la doc n'est pas à jour, il est possible de récupérer les infos en désignant directement un événement



Page 3

Scènes du jeu (scene control)
Commande 301 (3 args) : Démarrer un combat
• sous-commande 601 (0 args) : strcture conditionnelle de victoire
• sous-commande 602 (0 args) : strcture conditionnelle de fuite
• sous-commande 603 (0 args) : strcture conditionnelle de défaite
Commande 302 (5 args) : Ouvrir un magasin (pas de possibilité de fixer une limite d'objets)
• sous-commande 605 (4 args) : un item du magasin par ligne
Commande 303 (2 args) : Entrer un nom

Héros (actor)
Commande 311 (6 args) : Modifier les PV
Commande 312 (5 args) : Modifier les PM
Commande 326 (5 args) : Modifier les PT
Commande 313 (4 args) : Modifier les états
Commande 314 (2 args) : Guérir complètement (suppression de tous les états, même bénéfiques, HP max, MP max et pas d'effet sur les TP)
Commande 315 (6 args) : Modifier l'expérience
Commande 316 (6 args) : Modifier le niveau
Commande 317 (6 args) : Modifier les caractéristiques
Commande 318 (4 args) : Modifier les compétences
Commande 319 (3 args) : Modifier l'équipement (porté)
Commande 320 (2 args) : Modifier le nom
Commande 321 (3 args) : Modifier la classe
Commande 322 (6 args) : Apparence d'un héros [déplacé (system settings)] (faceset, charset et SV)
Commande 323 (3 args) : Apparence d'un véhicule [déplacé (system settings)]
Commande 324 (2 args) : Modifier le surnom
Commande 325 (2 args) : Modifier la biographie

Combat (battle)
Il n'est toujours pas possible de désigner une cible par une variable. Il est prévu de nommer jusqu'à 26 ennemis identiques. Mais la limite maximale d'ennemis semble être définie par l'éditeur... Les héros sont toujours limités à 4, par le code cette fois-ci.
Commande 331 (5 args) : Modifier les PV d'un ennemi
Commande 332 (4 args) : Modifier les PM d'un ennemi
Commande 342 (4 args) : Modifier les PT d'un ennemi
Commande 333 (3 args) : Modifier l'état d'un ennemi
Commande 334 (1 args) : Guérir un ennemi (ou tous, suppression de tous les états, même bénéfiques, HP max, MP max et pas d'effet sur les TP)
Commande 335 (1 args) : Afficher un ennemi caché
Commande 336 (2 args) : Transformer un ennemi
Commande 337 (3 args) : Afficher une animation en combat (note : le 3e argument ne sert à rien et dehors d'assurer la compatiblité avec MV)
Commande 339 (4 args) : Forcer une action (la doc n'est pas assez précise sur les cibles désignées
Commande 340 (0 args) : Terminer le combat

Scènes du jeu - suite (scene control)
Commande 351 (0 args) : Ouvrir un menu [déplacé]
Commande 352 (0 args) : Ouvrir le menu de sauvegarde [déplacé]
Commande 353 (0 args) : Game over [déplacé]
Commande 354 (0 args) : Retour à l'écran titre [déplacé]

Avancé
Commande 355 (1 args) : Script
• sous-commande 655 (1 args) : ligne de script supplémentaire
Commande 356 (1 args) : Commande de module/plugin (rebaptivée MV)
Commande 357 (1 args) : Commande de module/plugin [nouveau] (la fameuse nouvelle commande qui permet de sélectionner la bonne syntaxe d'une commande de plugin à l'aide de listes déroulantes)



Gardez en mémoire que j'ai fait ça un peu rapidement, sur une version antérieure à la version définitive, sans regarder systématiquement le code. Donc j'ai peut-être oublié des modifications.




M.V.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


purplehills - posté le 23/07/2020 à 23:46:34 (94 messages postés)

❤ 3

Zytlena's Chronicles - Présentation
Coucou, J'ai remis à jour la présentation...

Je vous la remets ici :P

Bonjour à Tous,

Les années passant vite et les projets avançant en direction opposée, il est temps de faire une petite mise à jour sur notre projet 3D, Zytlena Chronicles.

Le projet n’est pas mort, et reprend doucement son avancée. J’ai profité de ces 2 dernières années pour affiner mes connaissances en modé et en illustration de manière générale. Et aussi pour approfondir le savoir sur Unity quant aux particules, shaders, aux animations Mecanim et son fonctionnement global. C’est un sacré morceau :D
Nous sommes toujours 2 aux commandes du zeppelin, Sylphlorian et moi-même. Sylph s’occupe du scénario, des dialogues, de la mise en scène, de l’Univers, des quêtes, de la base de données, des systèmes de combat, et je m’occupe du reste.

De nombreux assets sont issus du store de Unity, et beaucoup sont homemade/ou customisés en fonction des besoins. Je remplace tout ce que je peux par du fait maison au fur et à mesure. La musique est également achetée, et là pour le coup, aucun de nous deux ne faisant de compo, il n’y aura pas de bande originale prévue. (En tout cas pas à ce jour :D)

Pour ce qui concerne l’HUD, ne criez pas, c’est pas du tout en place, c’est vraiment au stade embryonnaire. J’irai consulter le Spécialiste en la matière (Falco), qui m’avait gentiment proposé son aide, il y a quelques mois. ♥
Je réactualise ce premier post, et on va essayer de mettre des infos régulièrement.
Trêve de Blabla, voici la présentation actualisée du jeu.


image

Les anciens de l’île de Lys sont de plus en plus inquiets. La Barrière de nuages qui ceinture leur terre est de plus en plus épaisse, leur laissant encore plus difficilement admirer le ciel et les étoiles.

Plus grave encore, les étoiles qu’ils aiment tant observer semble s’éloigner chaque jour un peu plus d’eux. Serait-ce donc leur petit bout de tranquillité qui chuterait dans le ciel ? Les Lysiens pensaient pourtant que leur petit paradis serait éternel, loin de tous les soucis de l’univers.

Tout devrait pourtant aller pour le mieux, le monde se résumant à leur île volante.

C’est en tout cas bien loin de ces préoccupations qu’ont grandi Thaylin et Rosalie. Ces deux amis aiment plus que tout la liberté sereine qu’offre cette île. Les hommes sont ici en harmonie avec la nature et ce cadre leur paraît le plus naturel du monde.

Pourtant, alors que les deux amis étaient encore une fois partis s’aventurer dans les bois, Rosalie tomba dans un terrier. Un si drôle de terrier que celui-ci les mena au fin fond d’une grotte où ils découvrirent un « monstre » de métal.

La curiosité plus forte que tout, ils s’approchèrent de la créature et découvrirent ce qui allait changer leur vie. Cette chose était en fait une des mythiques machines qui permettent de voyager dans le ciel : un zeppelin. C’est avide d’aventures nos compères entreprirent de le réparer, pour voguer vers d’autres cieux, là où les attendait leur destin…

image
Concernant le Lore, vous en apprendrez beaucoup via des éléments de l'environnement ainsi que le métier de scribe. Voici un exemple de livre que vous pourrez trouver.

Spoiler (cliquez pour afficher)



image

Spoiler (cliquez pour afficher)


Concernant les métiers additionnels (Archéo et adoption de dragon), voici une première implémentation de la spécialisation d'archéologie. Le principe est de creuser dans une zone spécifique afin de trouver une rune. Un indicateur vous dit dans quelle direction chercher, et la couleur de sa lampe (R, O ou J) vous indique si vous êtes proches, ou plutôt loin (comme le jeu du chaud/froid). Vous aurez 5 chances et pas une de plus!
(assets de lampe tiré d'un jeu existant uniquement présent pour l'exemple vidéo).



image
Voici quelques concepts et textures et particules que j’ai créées spécialement pour le jeu. Cette partie sera complétée au fur et à mesure.

Spoiler (cliquez pour afficher)



Spoiler (cliquez pour afficher)


Spoiler (cliquez pour afficher)





..et enfin, un aperçu du premier donjon, La Tour des Bruissements :



Et quelques Vidéos ingame (qui datent, et dont le contenu est susceptible de changer dans la version finale, ce sont des vidéos à but technique et démonstratif uniquement):







Qu'en pensez-vous, merci de vos retours pour nous aider à produire un jeu de qualité!
Logiciel: Unity 3D
Team: Purplehills & Sylphlorian

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


mamie - posté le 21/07/2020 à 23:00:03 (1496 messages postés)

❤ 2

Oui.

Hotel Dusk : Room 215

Je me suis souvenu de ce jeu auquel j'ai joué il y a un certain temps sur DS, et je me suis dit "tiens c'est vrai qu'il était bien, dommage qu'on en entende jamais parler".

C'est un point'n'click dans un style particulier, qui se rapproche du visual novel par certains aspects.
C'est d'ailleurs un jeu qui se joue avec la DS verticale, ce qui est inhabituel.
image
L'interface de Hotel Dusk, avec à droite un décor en 3D dans lequel on se déplace, et à gauche le héros de l'histoire. Les personnages sont en 2D avec un style crayonné noir et blanc.
L'histoire tourne autour d'un mystère irrésolu, que le héros cherche à résoudre depuis plusieurs années.

Vous aurez peut-être compris, mais le jeu se passe dans un hôtel.

L'histoire
(Vous pouvez regarder la vidéo, c'est à peu près équivalent et vous aurez un aperçu du début du jeu)
Il y a trois ans, alors que votre meilleur ami, policier tout comme vous, s'était infiltré dans une organisation criminelle, il trahit la police. Vous le poursuivez à travers la ville, et à l'issue de la poursuite, vous êtes contraint de lui tirer dessus sur les quais. Son corps tombe dans l'eau et n'est jamais retrouvé.
Trois ans plus tard, vos avez démissionné de la police. Vous ne savez toujours pas pourquoi votre ami a trahi la police, et êtes convaincu qu'il est toujours en vie. Mais vos recherches jusqu'ici ne vous ont mené à rien.

Vous êtes envoyé par votre patron dans un hôtel pour retrouver des objets perdus, tel une sorte de détective privé ; et d'après mes souvenirs, les objets perdus sont présents tout au long du jeu, avec la notion de destin, de mémoire et du temps qui passe.
Vous êtes amenés à aider des gens dans l'hôtel tout au cours du jeu, et à faire certains choix qui influeront sur ces personnages.



Ce que je me souviens de ce jeu, c'est surtout qu'il était très touchant, bien conçu, avec des personnages complexes, et une histoire intéressante.
(mais je vous avouerai que j'ai très peu de souvenirs, car à moins de répéter les choses plein de fois, je les retiens mal)

image
image

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 01/07/2020 à 11:17:31 (23953 messages postés) - admin

❤ 0

mon sac plein de sucre

Yesterday o utatte
(Chante-moi "Yesterday")
printemps 2020

image

Je pensais que ça allait parler des Beatles, mais en fait pas du tout ! :fgr

C'est un animé pour filles (:clown) qui consiste en un polyèdre de triangles amoureux entre jeunes adultes qui galèrent un peu tous dans la vie. Ça aborde des sujets comme euh... le deuil. La psychologie des personnages n'est pas trop simpliste, comme ça peut être le cas dans un shônen basique. En même temps, les relations entre les personnages, c'est ça qu'ils vendent, c'est leur coeur de métier, pas des bastons.

Il n'y a que 12 épisodes, ça se laisse regarder plutôt bien. Il est noté 7.29/10 sur MyAnimeList, ce qui est une bonne note.

C'est réalisé par le studio Doga Kobo, à qui on doit Gekkan Shoujo Nozaki kun, Plastic Memories et Himouto Umaru chan. C'est un studio peu connu, qui a fait relativement peu de choses (peut-être est-ce un studio récent), mais on ne peut pas nier que ces 4 là sont des succès.

On y trouve les doubleuses :
- Kana Hanazawa, qui a aussi doublé...
- - Sengoku Nadeko dans Bakemonogatari
- - Anri Sonohara dans Durarara
- - Kosaki Onodera dans Nisekoi
- - Hana Midorikawa dans Prison School
- - Akane Tsunemori dans PsychoPass
- - Mayuri Shiina dans Steins;Gate
=> ce CV de malade !!!
- Eri Kitamura, qui a aussi doublé...
- - Yui dans Angel Beats
- - Karen Araragi dans Nisemonogatari
- - Yachiyo Todoroki dans Working
- - Ami Kawashima dans ToraDora
- - Sayaka Miki dans Puella Magi Madoka Magica
- - Rimi Sakihata dans Chaos;Head
=> très bon CV aussi
Quiconque a une bonne culture en animés connait tout ceux-là, et ce sont des rôles centraux.

Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Kenetec - posté le 28/06/2020 à 11:47:05 (11839 messages postés)

❤ 2

Le Miroir de Philéas #News 3 - 28/06/2020
_________________________________________________

. Quoi de neuf ? Quel est l'avancement du projet ?

Comme je le disais rapidement dans mon message précédent, le jeu est désormais jouable du début à la fin.
Les dialogues sont désormais quasi finis. Il me reste juste une scène principale à faire.

J'attaque désormais la dernière partie du développement : peaufinage + améliorations mineures.
Il me reste à ajouter des PNJ à certains endroits, peaufiner plein de map, vérifier les collisions/bugs, corriger les fautes, vérifier que tout s'enchaine bien, ce genre de choses.

Avec mon nouveau boulot, forcément ça va moins vite (et puis il y a un petit "Last of Us 2" qui est apparu entre temps :p).

Mais ça avance petit à petit quand même. :sourire2

_________________________________________________

. 3 captures d'écran avec du récent et du moins récent :

image

image

image

_________________________________________________

:avert2 Pour rappel tous les screen que vous voyez peuvent être amenés à être modifiés par la suite :avert2

A plus tard pour de prochaines news ! :)

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 26/06/2020 à 13:43:49 (23953 messages postés) - admin

❤ 0

mon sac plein de sucre

Subete ga F ni naru
(tout devient F)

image

:youpi C'est encore un animé avec un meurtre mystérieux qui a lieu sur une île, non pas dans un manoir mais dans un laboratoire high tech ! Enfin bon, c'est la même chose, c'est juste une modernisation du genre.

Le professeur Jean-Robert et son assistante Marie-Jacqueline sont invités sur l'île high tech pour rencontrer la célèbre chercheuse Magata, ce qui est exceptionnel puisqu'elle était restée enfermée dans son laboratoire pendant 15 ans sans jamais rencontrer physiquement quelqu'un. Hélas, en arrivant, stupeur et déception : la chercheuse Magata a été tuée. Les enregistrements caméras indiquent pourtant que personne n'est sorti ni rentré pendant 15 ans. Comment se fesse ? Comment s'anusse ? :fou3

Euh, j'ai trouvé ça plutôt bien.
Je ne suis pas hyper fan du style de dessin, un peu trop réaliste à mon goût. Certains personnages ont des gros nez bossus moches, c'est hideux. On dirait du Naoki Urasawa :pfr
Similairement à Aoiro savant to zaregoto tsukai, l'enquête n'est qu'un prétexte à l'exploration en profondeur de la psychologie des personnages (professeur Jean-Robert, son assistante Marie-Jacqueline, chercheuse Magata).

L'énigme

J'ai beaucoup aimé l'explication de l'énigme de la chambre close ("comment le meurtre a-t-il été commis ?"), puisqu'il s'agit encore ici d'un meurtre en chambre close. C'est même plutôt brillant. Peut-être encore plus brillant qu'Aoiro savant to zaregoto tsukai, alors que ce dernier avait placé la barre assez haut.
Mais par contre je n'ai pas été satisfait du tout des motifs du coupable ("pourquoi le meurtre a-t-il été commis ?"). C'est trop irréel et bizarre. On n'y croit pas. On nous sert quelques explications pseudo-philosophiques vaseuses, mais c'est décevant.
:avert2 SPOILER ATTENTION n'ouvrez pas si vous ne l'avez pas encore vu !

Spoiler (cliquez pour afficher)



Globalement, c'est plutôt un bon animé du genre, si jamais vous êtes en recherche d'un animé à mystère. Il a une bonne note sur MyAnimeList, entre 7 et 8 sur 10. Je recommande plutôt.

Je garde quand même une préférence pour Zaregoto, dont le traitement artistique est beaucoup plus audacieux, et dont les motivations psychologiques sont plus crédibles.

Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Tyroine - posté le 21/05/2020 à 16:17:35 (9638 messages postés)

❤ 0

Narcissique psychopathe

Vu que ça parlait des musiques de Rayman y'a quelques pages, parlons un peu de Christophe Héral :






Edit :





Risen fini en 40 heures sur PC.

Un jeu que j'ai essayé plusieurs fois au fil des années sans jamais accrocher. Il y a plus de 10 ans déjà j'avais téléchargé la démo, probablement sur JVC. A l'époque je trouvais ça intéressant... L'intro sur la plage de l'île sous une pluie battante, loot du bric et du broc pour se défendre contre la faune locale, des combats incroyablement rigides mais fonctionnels et quelques frayeurs dans une petite ruine infestée de mites géantes dégôlasses. Je sais plus trop où la démo s'arrêtait, mais j'ai fini par acheter le jeu bien des années plus tard et j'étais pas encore très tolérant sur des jeux qui vieillissent... mal. Et pourtant en s'armant de la même tolérance que quand j'ai enfin réussi à aborder Morrowind, on découvre un très bon jeu.

Si vous n'êtes pas familier du style Pyrhana Bytes, ce jeu n'est probablement pas pour vous. Risen était supposé succéder à la sortie des Gothic (dont le 3 était une catastrophe d'optimisation, mal fini à cause des éditeurs qui ont sabordé le studio de développement...) avec plus ou moins de brio. En parcourant les différentes reviews j'ai fini par me rendre compte que Risen 1 avait une bonne popularité parmi les fans hardcores, même s'il est souvent comparé à un Gothic 2 qui est le saint Graal du RPG de Pyrhana Bytes. Je dois encore le faire celui-là... Mais en tout cas pour avoir joué à Gothic 3, je confirme qu'on se sent parfaitement bien dans un jeu PB.


Les +

+
L'exploration est le gros point fort des jeux Pyrhana Bytes et Risen 1 n'en fait pas exception. Les premières heures sont très douloureuses du fait qu'il faille batailler et enchaîner des quêtes pour enfin avoir la moindre armure ou la moindre arme décente, mais c'est cette progression très lente finalement qui fait le sel du jeu et procure un sentiment d'accomplissement quand on acquiert enfin ses premiers équipements. L'île en elle-même est très bien construite, suffisamment grande avec pas mal de verticalité, des grottes à foison, des coffres et des surprises cachés derrière des fourrés, des destinations accessibles seulement via un sort de lévitation pour survoler un précipice... on ne s'ennuie jamais vraiment et on finit toujours par trouver quelque chose qui nous enrichira ou nous servira dans le futur.


+ Graphiquement je trouve que le jeu a encore un charme fou, vous verrez mes screenshots tout en bas de ce post. Les effets sont très réussis que ça soit la pluie, l'écume de l'eau frappant les digues du port ou les rochers d'une plage, j'aime les couleurs du lever ou du coucher du soleil, tout l'écran s'illumine quand un éclair craque dans le ciel, la végétation est omni-présente et bien animée, clairement Risen n'est pas avare en verdure surtout quand cette dernière fait partie intégrante du game-design de l'exploration du jeu puisqu'il faut parfois couper au travers pour tomber sur des surprises diverses.


+ Si l'écriture des quêtes reste plutôt banale et jamais très originale, ces dernières s'imbriquent parfaitement dans l'évolution du jeu puisqu'on débute comme étant considéré comme le plus insignifiant des bouseux pour finir limite à la tête de l'île. C'est une très longue progression qui devient grisante au fur à mesure qu'on évolue dans l'échelle sociale, en prenant soin de choisir son camp entre deux factions bien distinctes (chacune avec quelques variantes politiques). Si au début je galérais dans le jeu en cherchant simplement à explorer au feeling pendant des heures, j'ai fini par me rendre compte qu'il fallait aborder le jeu autrement en complétant toutes les quêtes d'une première zone pour faire avancer le schmilblik. Et quand on arrive enfin au bout des tâches ingrates et qu'on te permet d'avancer, le sentiment de satisfaction est bien là. Surtout que le jeu est malin, parce que...


+ Le jeu ne te handicape pas de t'éloigner d'un camp ou d'une ville pour aller explorer, bien au contraire. J'ai trouvé Risen très bien fait à ce niveau-là : j'ai parlé à quelques pnj puis j'ai décidé de me barrer et de continuer à explorer les alentours. Pendant des heures. Puis je suis revenu au camp de rebelles et j'ai décidé de finalement parler à tout le monde pour prendre des quêtes. Et bien il s'est avéré que plus de la moitié des quêtes que j'étais en train de prendre... étaient déjà complètes grâce à mon exploration. Ici un garde qui me demande de retrouver son collègue, sauf que j'ai déjà loot le cadavre de ce dernier et donc j'ai cette option de dialogue supplémentaire débloquée, va me trouver tel objet... je l'ai déjà trouvé. Etc etc... et ça fait du bien qu'un jeu te laisse le choix de jouer comme tu le souhaites et ne bride pas ta progression par de vils scripts à la con t'obligeant à retourner dans une grotte déjà faite par exemple. Mais ça on y reviendra...


+ La musique est très bonne... Bon voilà j'ai pas grand argument à donner. Beaucoup de thèmes sont accompagnés d'une guitare sèche qui sied parfaitement à l'ambiance de l'île. C'est beau, c'est envoûtant, c'est chill...


+ Le système de RPG est plutôt intéressant, dans la même veine que les Gothic. Les mobs ne respawn pas pour t'empêcher de farm comme un gogole (sauf à un changement de chapitre) et tous tes points de compétence sont inutilisables tant que tu n'as pas parlé à un maître d'apprentissage. Il te faudra alors dépenser tes points pour augmenter tes stats ou/et apprendre une nouvelle compétence ou un métier (pour forger des armes, créer des potions ou des sorts)... avec en plus de l'or. Et oui c'est un véritable choix en fonction de tes ressources et de l'orientation que tu souhaites donner à ton personnage. Par contre après plus de la moitié du jeu ce choix devient risible puisque tu finis par rouler sur toute la faune et engranger des points en pagaille, tellement que je savais plus quoi en foutre. Mais pour la majorité de l'évolution du jeu, c'est un choix intéressant.


+ La faune / le bestiaire est assez diversifiée et oppressante. Comme dans un Gothic, quand tu te retrouves face à plus d'un adversaire, c'est la panique. Tu vas passer beaucoup de temps à fuir ou essayer d'arnaquer le jeu en ramenant les ennemis dans un camp pour te faire aider par les pnj. Mais la plupart du temps, tu seras seul face à une meute de loups impitoyables, des sangliers ou même des gobelins agaçants qui sautent de partout et te balancent des cuillères à la gueule pendant que ses potes t'attaquent. Ils sont très drôles. Mais ça fait partie d'une frustration de début de jeu "difficile" qui repoussera la plupart des joueurs pas très patients.


+ La VF est de très bonne facture, dans la droite lignée des jeux de l'époque Bioware comme Mass Effect ou Dragon Age. Fun fact d'ailleurs, le personnage principal est doublé par le même comédien de doublage qui fait... Sheppard dans Mass Effect. Et l'Inquisiteur est doublé par Benoît Allemane <3


Les -

- La segmentation en chapitres qui n'a pas trop d'intérêt. Le gros argument du jeu c'est l'exploration de l'île et les quêtes. Le problème c'est qu'à la fin du chapitre 1 j'avais exploré 90% de l'île, je savais même pas qu'il y avait plusieurs chapitres pour faire avancer l'histoire, je pensais que tout se faisait en direct. Le chapitre 2 passe encore puisqu'il fait avancer les situations politiques des factions, mais le chapitre 3 est juste un gros donjon d'1h ou 2 un peu poussif, et le dernier chapitre est une catastrophe puisqu'il te demande de retourner dans 5 putain de donjons que tu as DÉJÀ explorés de fond en comble mais dans lesquels il y avait un portail magique infranchissable que tu peux désormais franchir. J'avais dit dans les points positifs que c'était cool qu'un jeu ne te bloque pas à cause d'un script à la con, mais ce sont les rares occasions qui m'ont frustré quand j'ai été bloqué, et en plus je dois y retourner, la carte ne t'indique pas quels donjons tu as déjà terminés pendant ce chapitre... bref j'ai tourné en rond pendant quelques heures dans un open-world qui n'avait plus aucun autre intérêt pour moi puisque déjà tout visité... Très mauvais choix de rythme.

Et en parlant de rythme, les chapitres 3 et 4 te font enchaîner des successions de vagues de mobs par paquets de 10. C'est simple ce n'est plus un RPG, t'as l'impression de jouer à Serious Sam. Encore sur le principe... je veux bien comprendre. Le jeu compte te faire mettre à profit tout ce que tu as loot tout au long de ton aventure pour te forcer à t'en servir, je veux bien. Mais non. Fallait faire en sorte que je m'en serve PENDANT le jeu (c'est le cas en fait mais tu finis quand même par devenir super-riche et bien équipé), là c'est juste ultra poussif et barbant.


- Le boss de fin est une blague, pire que le plus simple boss d'un Zelda. Tout ce build-up pour finir sur une des pires fins de jeu-vidéo possible : un écran noir avec une voix-off façon fin de jeu SNES/Megadrive (et encore y'avait souvent une image) qui te parle pendant DIX SECONDES pour te dire en gros "bah gg t'as gagné lol". Woaw. Anticlimatique au possible... je pense qu'ils n'avaient aucune idée de comment finir leur jeu. Mais au final... c'est relativement anecdotique. Ça n'enlève pas grand chose au plaisir ressenti tout au long du jeu (sauf dernier quart) : ce qui importe c'est bien le voyage et non pas la destination. Mais j'aurais pas craché sur une destination plus sexy, parce que du coup on s'en fout complètement de notre personnage, son futur, ses aspirations, son background... du début à la fin on sera juste un random qui s'est échoué sur une île sans but précis. Ok.


- On finit par s'habituer au gameplay et apprécier le fait qu'on puisse débloquer de nouvelles compétences comme de nouveaux coups ou des contre-attaques, mais faut pas se voiler la face : ça vieillit très mal, c'est super rigide et frustrant quand on ne sait pas encore aborder plusieurs adversaires, le fait que la caméra se lock sur le premier ennemi et que tu ne puisses pas te battre sans delock casse allègrement les bourses... faut s'y faire. Et on s'y fait. Ou alors on abandonne le jeu en hurlant que "c'est de la merde", ce qui n'est pas entièrement vrai non plus.


Au final je suis content d'avoir fait ce jeu même si la fin est ultra poussive et m'a demandé beaucoup de motivation pour y retourner. Les jeux Pyrhana Bytes sont vraiment à part avec une ambiance unique et une proposition de l'action-RPG franchement atypique et qui prenne pas les joueurs par la main. Quel dommage que les Risen qui aient suivi soient si mal considérés (les graphismes au profit du fond) et que ELEX, leur dernier jeu en date, n'ait absolument pas fait évoluer la formule pour le plaisir des fans hardcore et le malheur des gens normaux :F

Et je finis sur l'habituelle galerie de screens, parce que honnêtement pour un jeu de 2009 je trouve qu'il reste franchement très beau :)

Spoiler (cliquez pour afficher)

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Articles perso | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Jeux complets | Tous les jeux | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers